Nos conseils pour faire face au grand froid

conseils-grand-froid1

Alors même qu’une vague de froid sibérien atteint la France, beaucoup parviennent difficilement à se réchauffer… Face à ces températures extrêmement basses, notre corps habitué à un climat tempéré lutte en permanence, car il doit se maintenir à 37°, notre base initiale. Comment faire pour mieux supporter ces offensives hivernales ? Nos conseils pour bien se porter sans devoir, pour autant, assumer une hausse de la facture de chauffage.

La tenue : multipliez les couches de vêtements

Naturellement, personne n’a idée de sortir en tee-shirt par un temps si froid et sec… Pour autant, beaucoup se couvrent de façon trop négligente, alors même qu’il est primordial de bien se protéger, surtout quand les températures sont négatives. Concrètement, pour avoir moins froid, il est préférable de porter plusieurs couches de vêtements, de façon à compresser le corps et à stocker plus facilement la chaleur.

Il ne faut omettre aucune zone : les mains sont particulièrement sensibles, portez des gants pour éviter les craquements de peau, inconfortables et douloureux. La tête doit être à l’abri : un coup de froid peut aussi rendre malade (rhumes, rhinites, angines, otites, etc.). Pour respirer moins d’air glacial, il est conseillé de couvrir son nez et sa bouche avec une écharpe. Attention, également, au choix des chaussures : elles doivent maintenir la chaleur, car les extrémités sont toujours plus fragiles. À la maison, pour faire des économies de chauffage, on n’hésite pas à porter un pull, il sera confortable et totalement écologique !


Utilisez le Simulateur d’Aides QuelleEnergie.fr pour découvrir gratuitement toutes les possibilités de financement de vos projets de travaux.


Activité physique : profitez du froid pour faire une pause

Les amateurs de sport vont devoir ralentir la cadence par temps froid : même si l’on a une bonne condition physique, les efforts trop intensifs restent déconseillés, selon les recommandations du Ministère de la Santé. En effet, notre organisme utilise déjà ses réserves pour maintenir une température confortable et lutter contre les températures extrêmes. Il ne faut donc pas dépenser toutes ses calories dans un footing en plein air…

Si vous demandez trop d’efforts à votre corps, le risque est d’accélérer le rythme cardiaque, ce qui peut générer des palpitations, un essoufflement plus rapide, une gêne pour respirer ou une sensation de malaise. Les personnes fragiles doivent éviter de sortir, mais les athlètes sont aussi invités à se ménager.

Alimentation : des repas adaptés et pas d’alcool

La sensation de chaleur associée à la consommation d’alcool est un mythe : en réalité, les boissons de ce type empêchent au cerveau de comprendre les signaux d’alerte liés au froid, ce qui peut paradoxalement augmenter les risques d’hypothermie. On évite donc les cocktails trop forts, et on privilégie l’eau, ainsi que les boissons chaudes à l’image des tisanes (la caféine reste à consommer avec modération).

Sur le plan de l’alimentation, c’est le moment de se faire plaisir autour de plats chauds et conviviaux ! Pour se réchauffer, le corps puise dans les protéines, mais aussi les sucres lents (notamment apportés par les féculents) et tous les nutriments qui permettent de couvrir les besoins habituels. Inutile de faire des excès, mais ne vous privez pas — non plus — de repas équilibrés et complets.

temperatures-negatives2

Solidarité : prenez des nouvelles de vos proches et aidez les plus démunis

En période de grand froid, on sait que les plus exposés sont les sans-abris et les individus mal logés. Si vous trouvez une personne en difficulté dans la rue, n’hésitez pas à contacter le 115 pour lui apporter de l’aide.

En outre, prenez des nouvelles des sujets âgés de votre entourage. Ils ont souvent plus de difficultés à supporter les températures extrêmes et ne doivent idéalement pas trop sortir : si possible, il est préférable de demander à une personne en bonne santé de faire les courses à leur place.

Si vous souffrez vraiment du froid à la maison, pourquoi ne pas investir dans un dispositif d’appoint qui vous permettra de faire des économies tout en utilisant des énergies vertes ? N’hésitez pas à vous intéresser au poêle à bois, une solution largement plébiscitée par les Français. Enfin, rappelons que ces périodes de grand froid exposent davantage aux intoxications au monoxyde de carbone. Si plusieurs personnes dans un même bâtiment ressentent un malaise, des maux de tête ou des nausées, appelez les pompiers, coupez le chauffage et faites sortir tout le monde.

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez demander un devis pour un poêle à bois directement en ligne. Consultez également les meilleures solutions de chauffage en faisant une simulation gratuite.

 

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :