Le nombre de constructions de ces dernières années revu à la hausse

Le nombre de constructions de ces dernières années revu à la hausse

La méthodologie employée par le Ministère du Logement pour les statistiques de la construction a été revue dernièrement pour inclure au nombre de logements construits des centaines de milliers d’unités qui n’avaient pas encore été prises en compte, soit pas moins de 290 000 mises en chantiers sur ces dix dernières années.

Quelle Energie accompagne et conseille les particuliers dans leurs travaux d’amélioration énergétique. Profitez-en, c’est gratuit et personnalisé.

Une révision des chiffres

C’est en effet à l’occasion de la publication des chiffres de la construction sur l’année 2014 (356 200 recensés) que le ministère est revenu sur près de 15 années de statistiques.

Ces statistiques qui ont prêté à débat dans le milieu de la construction depuis le début des années 2000 ont été altérées par une « zone grise » : un écart entre le nombre de permis accordés et celui des mises en chantier effectives que statisticiens et professionnels de la construction ne s’expliquaient pas, bien que ce défaut de calcul ait été soulevé dès 2010 par des experts de la commission qui établit les comptes du logement.

« Ce qui surprend, c’est le temps qu’a mis l’administration à reconnaître et corriger son erreur, alors que, depuis longtemps, les professionnels émettaient des doutes. » commentera Guy Lemée, rédacteur en chef de la revue Habitat et Collectivités locales.

En effet, la nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans ce secteur où ces chiffres faisaient office de baromètre de l’activité nationale.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Résultat de cet écart, l’objectif de 500 000 constructions annuelles qui a été poursuivi en vain chaque année aura presque été atteint en 2006 avec pas moins de 493 900 mises en chantier. Autre exemple statistique : alors que les estimations du ministère faisaient état de 331 900 logements construits en 2013, ceux-ci seraient en réalité 69 800 de plus, soit 401 700 : une hausse de plus de 20 % pour un chiffre qui parait alors plus généreux, bien qu’insuffisant au vu de l’objectif poursuivi. Seules les statistiques de l’année 2008 ont été revues à la baisse avec 1 200 logements retirés, pour un total de 399 000 unités.

On notera comme l’indique le Service de l’Observation et des Statistiques (SOeS) que, « la crise de 2009 apparaît plus marquée ; en revanche, le rebond de 2012 est de moindre ampleur. En 2014, le nombre d’autorisations reste identique ».

Quels changements pour la méthodologie employée ?

Les services statistiques du ministère rapportent que « d’une simple collecte administrative, la méthode évolue vers une collecte enrichie de données statistiques en temps réel  » alors que ces données étaient « recensées auprès des services chargés d’instruire les demandes de permis de construire. Ils étaient donc publiés avec un certain délai et soumis à divers aléas de collecte ». Désormais, l’organisme précise que ces chiffres seront « calculés à l’aide d’un modèle statistique pour donner une information en temps réel et des résultats plus fidèles à la réalité du terrain. ».

Si cette nouvelle méthodologie a de quoi réjouir les professionnels du secteur qui voient leur activité en meilleure santé qu’elle ne paraissait l’être, les nouveaux chiffres n’en alimentent pas moins déjà de vifs débats, à l’image de Benoist Apparu, président de la FNAIM : « J’aimerais qu’on m’explique comment il se fait que pour 2011, les statistiques ont été corrigées à la hausse de seulement 1 500 logements alors qu’on a rajouté 180 000 logements à partir de 2012, une fois la gauche au pouvoir ? ».

De son côté, le gouvernement espère voir le nombre de mises en chantier dopé, naturellement cette fois, par la loi Pinel, nouvelle mouture de défiscalisation immobilière présentée par le gouvernement Valls début 2015. Professionnels et statisticiens suivront donc avec attention les prochains chiffres de la construction : ceux du premier trimestre 2015.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :