Ma Prime Rénov’ : tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle aide à la rénovation énergétique

Instaurée le 1er janvier 2020, Ma Prime Rénov’ résulte de la fusion entre le CITE à 30 % et le dispositif « Habiter Mieux Agilité » de l’Anah. Afin d’aider les familles les plus modestes à réaliser des travaux d’efficacité énergétique, l’État a mis en place cette prime simple à comprendre et à demander, dans l’objectif de faciliter l’obtention des aides à la rénovation. Qui peut en bénéficier ? Quel montant peut-on toucher et sous quelles conditions ? Nous résumons toutes les informations essentielles à connaître au sujet de Ma Prime Rénov’.

Qui peut bénéficier de Ma Prime Rénov’ ?

Ma Prime Rénov’ a été spécialement conçue pour aider les familles les plus modestes à financer les travaux de rénovation, ceux qui permettent de faire d’importantes économies de chauffage ou de bien isoler les habitations.

Vous pouvez effectuer une demande pour Ma Prime Rénov’ si vous souhaitez obtenir un audit énergétique et identifier les chantiers prioritaires dans votre cas particulier, par exemple. Mais vous pouvez aussi solliciter cette aide dans l’optique d’isoler la maison, de remplacer une chaudière vieillissante ou encore d’améliorer votre système de ventilation.

Les conditions à remplir pour pouvoir toucher Ma Prime Rénov’ sont les suivantes :

  • Vous devez être propriétaire du logement et l’occuper à titre de résidence principale
  • L’habitation doit avoir été construite depuis au moins deux ans
  • Vos ressources ne doivent pas dépasser les plafonds définis par l’ANAH
  • Les travaux doivent exclusivement être pris en charge par des artisans détenant le label RGE (« Reconnu Garant de l’Environnement »).

Quel est le montant de Ma Prime Rénov’ ?

Ma Prime Rénov’ se présente sous la forme d’une prime fixe. Son montant dépend de deux facteurs essentiels :

  • Votre niveau de revenu (foyer « modeste » ou « très modeste »)
  • La nature des travaux effectués

De plus, il faut savoir que cette aide fait l’objet d’un plafonnement : sur une période de 5 ans, vous ne pouvez pas obtenir plus de 20 000 € en tout. Si vous n’avez pas dépassé ce plafond et que vous avez déjà obtenu une prime pour changer de chaudière, par exemple, vous pouvez en demander une autre si vous envisagez un nouveau chantier (isolation par l’intérieur, installation d’une ventilation double flux, etc.).

Il est important de savoir que l’on peut cumuler Ma Prime Rénov’ avec d’autres aides comme la Prime Effy, l’Eco-Prêt à taux zéro, le chèque énergie et la TVA réduite (5,5 %).

Le montant de MaPrimeRénov’ par type de travaux

Type de travaux Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
Chaudière à granulé 10 000 € 8 000 €
PAC Géothermique 10 000 € 8 000 €
Chauffage solaire combiné (10m2 minimum) 8 000 € 6 500 €
Chaudière à bûches 8 000 € 6 500 €
PAC air / eau 4 000 € 3 000 €
Chauffe-eau solaire individuel (4m2 minimum) 4 000 € 3 000 €
Poêle à granulés (FV7 ou équivalent) 3 000 € 2 500 €
Poêle à bûches 2 500 € 2 000 €
Foyer fermé, insert (à bûches, FV7 ou équivalent) 2 000 € 1 200 €
Chaudière gaz THPE (pour les bâtiments non raccordés à un réseau de chaleur vertueux de l’ADEME) 1 200 € 800 €
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 800 €
Isolation des murs par l’extérieur 100 € / m2 75 € / m2
Toitures terrasses 100 € / m2 75 € / m2
Isolation thermique des parois vitrées 100 € / équipement 80 € / équipement
Isolation des rampants de toiture / plafonds de combles aménagés 25 € / m2 20 € / m2
Isolation des murs par l’intérieur 25 € / m2 20 € / m2
Protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement du soleil 25 € / m2 20 € / m2
Ventilation double flux 4 000 € 75 € / m2
Dépose de cuve à fioul 1 200 € 75 € / m2
Audit énergétique 500 € 500 €
Bouquet de travaux Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH Habiter Mieux Sérénité de l’ANAH


Quels sont les travaux à réaliser chez vous pour réduire vos dépenses en énergie ? Faites le test grâce à l’outil de diagnostic gratuit proposé par QuelleEnergie.fr.


Quelles sont les conditions de revenus pour toucher Ma Prime Rénov’ ?

Des plafonds de ressources ont été mis en place afin de cibler en priorité les familles modestes, souvent en situation de précarité énergétique, qui n’ont pas forcément les moyens de financer un chantier de rénovation dans leur habitation.

Afin de savoir si vous pouvez compter sur Ma Prime Rénov’ dans le cadre de votre projet, vous devez utiliser votre revenu fiscal de référence de l’année N-1 ou N-2. Ensuite, vous pouvez connaître le plafond qui s’applique dans votre cas, en fonction du nombre de personnes dans votre foyer et de votre région de résidence (Île-de-France ou autres régions).

Plafonds de ressources en Île-de-France

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
1 20 593 € 25 068 €
2 30 225 € 36 792 €
3 36 297 € 44 188 €
4 42 381 € 51 597 €
5 48 488 € 59 026 €
Par personne supplémentaire + 6 096 € + 7 422 €

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes composant le ménage Ménages aux ressources très modestes Ménages aux ressources modestes
1 14 879 € 19 074 €
2 21 760 € 27 896 €
3 26 170 € 33 547 €
4 30 572 € 39 192 €
5 34 993 € 44 860 €
Par personne supplémentaire + 4 412 € + 5 651 €

Besoin d’aide pour rénover votre maison ? Faites-vous accompagner !

Le dispositif Ma Prime Rénov’ permet de financer son audit énergétique avec l’aide du Gouvernement, pour mieux connaître les travaux qui seront efficaces dans votre cas particulier. De plus, celui-ci n’est utilisable que si vous sollicitez des artisans RGE afin de réaliser les travaux, dans l’optique d’éviter les arnaques qui sont encore fréquentes dans le domaine.

N’oubliez pas de redoubler de prudence face aux démarchages, car certaines entreprises peu scrupuleuses n’hésitent pas à abuser de la confiance des consommateurs. Gardez en tête qu’il ne faut jamais signer un document (contrat de réservation, devis) sans avoir tout lu et qu’il faut toujours s’assurer que le délai de rétractation de 14 jours est bien appliqué par le professionnel.

Le saviez-vous ?

 

La qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) de l’entreprise réalisant les travaux est requise pour bénéficier du CITE, mais aussi pour toutes les autres aides à la rénovation énergétique. Demandez votre devis sur QuelleEnergie.fr et retrouvez les artisans qualifiés de votre région.

 

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :