Isoler ses fenêtres afin de réaliser d’importantes économies

Isoler ses fenêtres afin de réaliser d’importantes économies


[ATTENTION] L’éligibilité au CITE des fenêtres, des portes d’entrée, des volets isolants et des chaudières fioul est remise en question. Les taux et les conditions d’éligibilité mentionnés dans cet article sont amenés à être modifiés. Rappelons toutefois qu’à ce jour les modifications annoncées n’ont pas encore été actées.


L’isolation des fenêtres est, après l’isolation des combles et des murs, l’un des types d’isolation les plus importants lors de travaux de rénovation énergétique visant à réduire les déperditions thermiques. Pouget Consultants a réalisé une étude sur l’efficacité énergétique pour le Pôle Fenêtre de la Fédération Française du Bâtiment : les résultats démontrent une réelle diminution des besoins en chauffage après le remplacement d’anciennes fenêtres par d’autres plus modernes et performantes, équipées d’un double vitrage.


Grâce à Quelle Energie découvrez votre bilan énergétique gratuit et personnalisé ! Réalisez des économies d’énergie avec ce test !


Un quart d’économies sur les besoins de chauffage

FenêtreEnviron 10 à 15 % des déperditions thermiques d’un bâtiment se font par les fenêtres, portes et tous les types d’ouvertures permettant à la chaleur de s’échapper. Ce sont les endroits où les déperditions thermiques ont le plus lieu après les combles et les murs qui restent malgré tout la priorité en termes d’isolation thermique. Changer ses fenêtres équipées d’un vitrage simple est donc prioritaire si vous êtes dans ce cas de figure car posséder des fenêtres performantes double vitrage permet d’augmenter considérablement les performances énergétiques de votre logement. Adeline Junker, chargée d’étude pour Pouget Consultants en est arrivée à cette conclusion, après une simulation consistant à simuler le remplacement des fenêtres et des volets dans les bâtiments d’habitation, que ce soit les maisons ou les logements collectifs comme les immeubles. Le but était de constater les conséquences d’un tel changement sur la consommation énergétique et les besoins en chauffage des habitants.

La simulation concernait divers bâtiments : trois maisons individuelles ainsi que quatre bâtiments collectifs. Les édifices sur lesquels portait la simulation n’étaient que très peu isolés voire pas du tout. Les paramètres tels que l’orientation des bâtiments et les types de vitrage étaient également différents selon chacun. Un unique remplacement de fenêtres a donc permis de gagner en efficacité énergétique puisqu’un quart des besoins en chauffage ont pu être réduits. Les économies réalisables à l’année sont tout de même conséquentes : 60 kWh/m²/an. Ces économies participent à l’objectif d’amélioration énergétique qui est de passer de 300 à 80 kWh/m²/an.

Des résultats selon le cas de figure

VeluxSelon le type d’édifice concerné et la zone climatique, les résultats fluctuent bien évidemment. Par exemple, pour des logements collectifs datant d’au moins 45 ans, un remplacement de fenêtres anciennes (Uw = 5,7) par d’autres plus performantes (Uw = 1,3) permet la diminution des besoins de chauffage de 24 à 27 %. Cette baisse représente 40 à 60 kWh/m²/an. Les consommations énergétiques des cinq usages réglementaires ont gagné 18 %. En ce qui concerne les maisons individuelles avec les mêmes variables d’âge, les résultats sont moindre car contrairement aux logements collectifs les besoins en chauffage ne sont réduits que de 10 à 13 %. Cela équivaut à des gains de 25 kWh/m²/an et donc 10 % de la consommation classique d’une maison. Les améliorations sont par ailleurs davantage ressenties en région méditerranéenne car l’isolation des logements est souvent moins efficace que dans les régions au nord, plus froides. Il est ainsi expliqué et précisé dans le document de l’étude qu’en s’occupant également de changer les volets, le gain peut encore une fois s’améliorer de 4 kWh/m²/an. Cette diminution ne représente qu’1 % des besoins de chauffage car le confort s’améliorer l’été.

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

 

Les fenêtres, actives dans le bâtiment

De plus, parallèlement à leur capacité d’isolation thermique, les fenêtres captent les calories apportées par la chaleur solaire et permettent le renouvellement de l’air. Les professionnels les qualifient donc de « seul élément actif du bâtiment ». Les éléments positifs comme la facilité de travaux, l’apport en confort intérieur et la rapidité de ce type de travaux sont mis en lumière. Il est logique pour les professionnels que des aides soient disponibles pour les travaux de menuiserie extérieure (volets, portes extérieures et fenêtres) telles que l’éco-prêt à taux zéro, le Crédit d’Impôt Transition Énergétique et les aides locales. Enfin, le Pôle Fenêtre de la Fédération Française du Bâtiment recommande grandement de faire installer tous vos produits par des professionnels qualifiés avec le label RGE afin de garantir un service de qualité et une meilleure durabilité du matériel.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :