Dépenses énergétiques en baisse de 7% : quelles causes ?

Le Bilan énergétique de la France pour 2014 vient de paraître. Les enseignements sont nombreux, mais un chiffre a particulièrement retenu l’attention. Il concerne la baisse des dépenses énergétiques des ménages français, qui s’est élevé à 7 % par rapport à 2013, malgré une augmentation des prix des énergies consacrées au logement. Explications.

Des dépenses en diminution malgré une hausse des prix pour le résidentiel

Au total, les dépenses énergétiques des ménages (carburant inclus) ont diminué de 7 % (soit 240 € d’économies), passant sous la barre des 3 000 € annuel pour s’établir à 2 980 €. Globalement, les prix à la consommation d’énergie se sont contractés de 0,9 %, fait rare s’il en est. Mais les évolutions sont très différentes en fonction des types d’énergie, et cette baisse des prix globale ne suffit pas à expliquer les 7 % d’économies d’énergie réalisés par les français.


Le principal enseignement du panorama est que le meilleur moyen de faire des économies d’énergie est de réduire sa consommation, notamment celle du bâtiment. Le simulateur Quelle Energie vous permet de trouver la solution la mieux adaptée à votre situation.


Ainsi, au niveau du carburant, la baisse peut-être expliquée par la diminution des prix à la pompe, qui a suivi celle des barils de brut (-4,8 % pour le prix du gazole et 3 % pour l’essence). En revanche, la baisse des dépenses en énergie au niveau du logement n’est pas le fait d’une diminution des prix, puisque si l’on ne considère que le prix des énergies utilisées dans le logement (essentiellement électricité et gaz), il a augmenté de 2 %, avec une hausse notable de 6 % pour l’électricité.

Un facteur principal : la météo

L'hiver a été particulièrement doux en 2014Pour les économies d’énergie réalisées au niveau du secteur résidentiel, la source est ailleurs. En effet, elles sont surtout dues à un hiver plus doux que la normale, avec des températures moyennes supérieures de 1.5°C sur l’année par rapport à la période 1981-2010. Cette absence de pic de froid a mécaniquement réduit les besoins de chauffage (11 % de baisse).

Une consommation d’énergie plus durable

Si les économies réalisées par les français s’expliquent principalement par les conditions climatiques clémentes, il est encourageant de constater que, depuis 2005, la consommation d’énergie corrigée des variations climatiques (calculée à partir d’une température de confort de référence de 17°C) est également en diminution, de 6.5 % sur 10 ans. Cette baisse est obtenue malgré une augmentation de la consommation finale globale (tous produits confondus, ne se limitant pas à l’énergie), ce qui montre que les français font de plus en plus d’économies d’énergie : nous consommons plus en général, mais utilisons moins d’énergie, signe d’une meilleure efficacité énergétique. Cette efficacité marginale supplémentaire est obtenue notamment grâce à une meilleure performance des bâtiments.


Le saviez-vous ?

Le bâtiment représente environ les deux tiers de la consommation d’énergie globale. C’est donc là que le potentiel d’économies d’énergie est le plus important. Quelle Energie vous permet de comparer les différentes options pour vos travaux d’économies d’énergie.

Autre signe d’un mode de consommation plus durable, on constate que la consommation finale d’électricité non-renouvelable diminue de 3 %, notamment grâce aux efforts dans le secteur résidentiel. Aussi, une hausse de la consommation d’énergie renouvelable de 4 % est observée, due pour bonne partie au développement du bois énergie et des pompes à chaleur dans le secteur résidentiel.

1 note

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Les économies d’énergie

Quelle Energie, c’est le guide de référence des économies d’énergie dans votre logement : fiches produit détaillées, économies locales, aides et subventions, démarches etc.

En savoir plus

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :