Comment faire baisser sa facture de chauffage et conserver le même confort chez soi ?

En matière d’énergies, le chauffage est le premier poste de dépenses dans les habitations. Logiquement, les familles font encore plus attention à leurs consommations en hiver, afin d’éviter de voir leurs factures augmenter de manière trop significative. Mais comment faire des économies sans avoir trop froid chez soi ? Nos conseils !

Bloquer un maximum de chaleur dans la maison

Pour réduire ses besoins en chauffage, rien ne vaut une bonne isolation : quand les murs se refroidissent moins vite, l’atmosphère dans les pièces de vie reste naturellement plus chaude. Plusieurs travaux permettent d’atteindre de meilleures performances thermiques : l’isolation des murs par l’extérieur, le remplacement des ouvertures par du double ou du triple vitrage ou encore la rénovation énergétique des combles.

Bien évidemment, ces initiatives impliquent une dépense dans un premier temps, car il faudra financer le chantier. Toutefois, les sommes investies se trouvent rapidement rentabilisées par les économies qui s’en suivent, sans compter que les particuliers peuvent compter sur différentes aides à la rénovation énergétique pour envisager ce projet plus sereinement.


L’isolation de votre logement vous permet de faire des économies sur votre facture énergétique. Effectuez une simulation sur notre site pour découvrir à quelle aides vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.


Privilégier les énergies renouvelables

Certaines chaudières particulièrement anciennes consomment beaucoup d’énergies pour peu de rentabilité. Elles coûtent cher, sans pour autant offrir un réel confort dans la maison. Ainsi, on incite les familles à réfléchir aux alternatives au fioul : le changement du système de chauffage donne souvent l’opportunité de prétendre à de meilleurs rendements. On réussit finalement à avoir moins froid sans dépenser plus.

S’il est tout à fait possible de mettre en place une chaudière plus économe utilisant le gaz, par exemple, l’installation d’un poêle à bois permet aussi d’augmenter la température sans payer trop cher.

Maîtriser la consommation de chaque radiateur

Il n’est pas forcément nécessaire de chauffer toutes les pièces de la maison avec la même intensité : si l’on a besoin de beaucoup de confort dans un séjour, on peut par exemple dormir dans une chambre volontiers plus froide.

L’installation de robinets thermostatiques sur les radiateurs permet de moduler leurs consommations de manière individuelle. Une solution particulièrement utile dans les grandes maisons !

Calorifuger le réseau d’eau chaude

Peu coûteuse et accessible à de nombreuses personnes, cette démarche consiste à appliquer des isolants au niveau des canalisations qui transportent l’eau chaude. Quand ces dernières traversent des pièces à vivre, cela permet d’augmenter la température ambiante sans jamais devoir toucher au thermostat du chauffage.

Programmer son chauffage

Plutôt que de chauffer sa maison toute la journée y compris quand personne n’est présent, on recommande d’investir dans un programmateur qui permettra de définir des créneaux horaires, en fonction des habitudes de la famille. On économise pendant que l’on est au travail, mais on s’assure d’avoir assez chaud les soirs et le week-end, lorsque l’on reste chez soi !

Le saviez-vous ?

 

Vous pouvez tester votre éligibilité et estimer le montant des aides et subventions disponibles pour financer vos travaux de rénovation grâce à notre simulateur.

 

En moyenne, ce type d’alternative peut engendrer jusqu’à 10 % d’économies d’énergies, à condition de l’utiliser à bon escient et de ne pas pousser les températures trop haut (19° suffisent dans le salon).

Entretenir les bons réflexes

Pour certaines familles, il est trop tôt pour prévoir une rénovation énergétique et, cet hiver, il faudra composer avec les installations initiales. Même dans cette configuration, on peut encore faire des économies simplement.

Par exemple, on profite pleinement des périodes d’ensoleillement pour gagner quelques degrés, en n’oubliant pas d’ouvrir ses volets à ce moment. À l’inverse, on ferme tout dès lors que le mercure chute de manière significative.

Même si l’on n’a pas investi dans un programmateur, il faut éteindre la chaudière quand on s’absente plusieurs jours, mais aussi baisser les radiateurs dans certaines pièces.

Pour rappel, quand on réduit la température d’un degré à la maison, on économise 7 % sur la facture : avant de sursolliciter le chauffage, on pense à garder un pull chez soi !

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :