Comment entreprendre des travaux de rénovation énergétique ?

Comment entreprendre des travaux de rénovation énergétique ?

Les travaux de rénovation énergétique visent à diminuer la consommation d’énergie d’un logement. En France, une politique a été mise en place afin d’aider les propriétaires mais aussi certains locataires, à entreprendre la rénovation de leur appartement ou maison. Mais quels sont les avantages à réaliser ce type de travaux ? Et comment les financer ?

Les travaux de rénovation énergétique, pour quoi faire ?

Effectuer ce type de travaux permet d’abord d’économiser sur son portefeuille. Il peut être question de changer sa chaudière, faire poser des fenêtres à double vitrage, isoler les murs et la toiture de votre logement… En rénovant votre logement de la sorte, vous diminuerez votre consommation et réaliserez des économies importantes sur votre facture énergétique.


Avant de vous lancer dans des travaux de rénovation, vous souhaitez connaître la performance énergétique de votre logement ? Faites le test avec notre simulateur gratuit de bilan énergétique !


Un autre point essentiel se mesure au niveau du confort. Dites au revoir aux courants d’air, pertes de chaleur, bruits et humidité… « Éco-rénover » votre logement et installer des équipements plus performants tels qu’une chaudière à condensation, des fenêtres mieux isolées, c’est gagner en confort de vie.

Cela permet également à votre bien de prendre de la valeur. Sachez que l’affichage de la performance énergétique est obligatoire dans le cas où vous souhaitez vendre votre logement. Améliorer la performance énergétique de votre logement constitue d’ailleurs un atout pour la vente.

Comment financer ses travaux de rénovation ?

Pour encourager les travaux de rénovation énergétique, différentes aides ont été mises en place.

Le CITE (Crédit d’Impôt Transition Énergétique) est une aide attribuée à ceux réalisant des travaux de rénovation énergétique dans le cas d’une résidence principale et située en France. Cela permet une déduction de 30% sur le matériel éligible au crédit d’impôt. Le montant des dépenses éligibles est plafonné à 8 000 euros pour une personne célibataire, veuve ou divorcée, et à 16 000 euros pour un couple marié ou pacsé, soumis à imposition commune.

La TVA à taux réduit affiche un taux abaissé à 5,5%. Elle s’applique aux travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement ou d’entretien portant sur les logements d’habitation (résidence principale ou secondaire) achevés depuis plus de deux ans. Que vous soyez propriétaire, locataire ou simple occupant, le taux est applicable à tous.

Les aides de l’Anah sont soumises à des conditions de ressources et régies par des plafonds. Ces dernières visent à lutter contre la précarité énergétique et à aider les ménages aux revenus modestes. Quel que soit le type de travaux, le montant maximal accordé est de 20 000 euros. Le programme « Habiter mieux » de l’Anah intervient par ailleurs en complément de cette aide et est accordé indépendamment. Celui-ci est plafonné à 1 600 euros pour les ménages modestes, et à 2 000 euros pour ceux considérés comme très modestes.

Factures énergétiques trop élevées ?



Pour vous aider à financer vos travaux de rénovation énergétique, des aides existent. Pour savoir quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre ainsi que leur montant, testez le simulateur aides et subventions.



La prime énergie est accordée aux logements faisant état de la réalisation de travaux énergétique, mais surtout d’un gain d’économies d’énergie. Pour bénéficier de cette prime, les travaux doivent obligatoirement être effectués par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). La prime énergie plus, suivant la même logique, est quant à elle destinée aux ménages les plus modestes.

L’éco-prêt à taux zéro, comme son nom l’indique, se présente comme un prêt à taux zéro. Il est accordé de la même manière qu’une aide classique, mais concerne ceux souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique.

L’exonération de la taxe foncière fait référence aux collectivités locales qui peuvent proposer une exonération partielle ou totale de la taxe foncière. Elle concerne les logements qui font l’objet de dépenses d’équipement. N’hésitez pas à vous adresser à votre centre des impôts.

Les aides des collectivités locales existent pour vous soutenir dans vos travaux de rénovation. Certains départements, régions, intercommunalités, communes peuvent accorder des aides complémentaires à celles nationales dans le cadre de la réalisation de travaux d’amélioration de la performance énergétique. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter les Points rénovation info service au 0.810.140.240.

Beaucoup de particuliers envisagent de faire un crédit afin de réaliser leurs travaux de rénovation. Vous pouvez choisir d’effectuer ce crédit sur une plateforme dédiée au prêt à la consommation, comme c’est le cas avec Prêt d’Union.

On en parle dans cet article

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :