Comment réaliser des économies d’énergie au bureau ?

4 astuces pour réduier son empreinte environnementale au bureau

Dans un précédent article, nous vous indiquions qu’un salarié français émettait en moyenne 514 kg de gaz à effet de serre par an à cause de son utilisation du numérique et des équipements présents sur son lieu de travail. En France, 13 millions de personnes travaillent dans des bureaux. L’empreinte carbonique et les dépenses énergétiques des salariés sont donc très lourdes. En 30 ans, la consommation énergétique des bureaux a augmenté de 30 %. Quelle Energie vous propose 4 conseils pour faire des économies d’énergie au bureau et réduire les factures.

Utiliser le chauffage de manière intelligente

Responsable de plus de 50 % des dépenses énergétiques de votre lieu de travail, la bonne gestion du chauffage est primordiale.
Il est aisé de réduire cette consommation sans nuire à votre confort. En effet, baisser le chauffage, et ainsi faire passer la température de 20°C à 19°C, vous permettra une économie d’énergie de 7 %. Il est très utile de posséder un thermostat. Celui-ci vous offrira la possibilité de programmer les horaires de chauffage lorsque vous êtes présents : finie la chauffe inutile la nuit ! Vous pourrez bien sûr programmer le thermostat pour qu’il commence à chauffer les bureaux le matin avant que vous arriviez.

Il est fortement déconseillé que chacun possède son propre radiateur électrique, très énergivore.

Faire attention au type d’ampoules utilisé

L’éclairage représente 20 % de la facture énergétique d’une entreprise. Cette part est facile à réduire.

La plupart des bâtiments accueillants des bureaux sont encore mal équipés en ampoules LED ou basse consommation. Pourtant l’utilisation de ce type d’ampoule consomme 4 à 5 fois moins d’énergie que les ampoules classiques.

Réduisez l'empreinte environnementale de votre bureau

Il peut aussi être intelligent d’installer dans les lieux de passage des détecteurs de présence et des horloges de programmation qui coupent l’électricité la nuit et le week-end. De plus, profitez au maximum de la lumière du jour et gardez vos bureaux éteints s’il n’y a pas besoin d’allumer.

Contrôler la consommation des équipements

Les ordinateurs fixes consomment en moyenne 50 % à 80 % plus que les ordinateurs portables. Il est donc important de ne pas les laisser allumés lorsqu’ils sont inutilisés.
N’oubliez pas qu’un ordinateur mis en veille continue de consommer de l’énergie (environ 3 fois moins qu’en utilisation normale). Pensez donc à bien les éteindre la nuit, voire à les débrancher avant de partir en week-end, les processeurs consommant aussi de l’électricité. Si vous en avez la possibilité, favorisez l’achat d’ordinateurs dotés du label « Energy Star ». En effet, ce label vous assure une consommation d’énergie diminuée de 30 à 60 % comparée à celle des ordinateurs classiques.

Il est possible d’investir dans des horloges de programmation que l’on peut placer sur les prises électriques. Ainsi pas besoin de penser à tout débrancher en partant du bureau, c’est automatique ! Les autres équipements, comme les imprimantes (privilégiez les impressions recto-verso) ou les machines à café, sont aussi très énergivores lorsqu’ils sont inactifs, veillez à bien les éteindre après utilisation.

Limiter votre usage du web

Dépendant de data-servers très énergivores, l’envoi de données au bureau doit aussi être contrôlé.

Plusieurs astuces pour éviter la sur-sollicitation des serveurs consistent à limiter le poids de vos pièces jointes ou bien d’entrer directement l’url d’un site internet dans votre barre de recherche plutôt que d’utiliser Google comme intermédiaire.

Le saviez-vous ?



Réaliser un diagnostic énergétique d’évaluer votre consommation d’énergie pour envisager des solution d’économies d’énergie.



Que vous soyez cadre ou employé, vous avez le pouvoir d’initier dès maintenant d’excellentes habitudes éco-responsables sur votre lieu de travail. Il est important d’agir au bureau comme vous agiriez chez vous.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions

09 Nov

Existe t il une revue nous permettant de connaître les efforts en économie d’énergie réalisés par entreprise , collectivités territoriales ,ect ect ?
Merci pour votre bonne information

Aïcha



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :