Quelles aides pour installer du double vitrage ?

Quelles aides pour installer du double vitrage ?

Les pertes de chaleur ont lieu à divers endroits du logement et cela alourdit réellement la consommation énergétique du ménage concerné. Pour y remédier, il faut réaliser des travaux de rénovation énergétique afin de parer aux déperditions et améliorer le rendement énergétique de l’habitation. Profitez par exemple des fenêtres à double vitrage qui sont un excellent investissement afin de réaliser des économies d’énergie, d’autant plus que celles-ci sont éligibles à des aides.


Testez le simulateur de diagnostic énergétique de Quelle Energie et découvrez votre bilan. Réalisez des économies d’énergie avec ce test !


Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique

Éligible crédit d'impôtLe crédit d’impôt vous permet de bénéficier de 30 % d’avantage fiscal sur le montant éligible des travaux de rénovation qui respectent certains critères techniques. Toute personne souhaitant réaliser des travaux d’économies d’énergie est éligible à partir du moment où elle respecte les critères suivants :

  • Le logement doit être une résidence principale d’au moins 2 ans
  • Sont concernés les maisons individuelles, les immeubles en copropriété et les appartements
  • Le bénéficiaire doit être imposable en France
  • Il est obligatoire d’être propriétaire occupant, locataire ou alors occupant à titre gratuit
  • Le professionnel réalisant les travaux doit posséder le label « RGE » (Reconnu Garant de l’Environnement)
  • Les travaux doivent respecter les critères techniques et être éligibles

Il existe également un plafond définissant le montant des plafonds éligibles pour les travaux :

  • 8 000 € si la personne concernée est célibataire, veuve ou divorcée
  • 16 000 € si c’est un couple marié ou pacsé qui est concerné
  • 400 € de plus pour toute personne supplémentaire à la charge du ménage

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

 

La Prime Energie (Certificats d’Économies d’Énergie)

Le dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie permet aux particuliers désirant réaliser des travaux de rénovation énergétique, de bénéficier d’une prime afin de financer leurs travaux. Cette aide est financée par des fournisseurs d’énergie (EDF, Total, …). Celles-ci doivent inciter les particuliers à diminuer leur consommation énergétique. Pour ce faire, ils les incitent à réaliser des travaux d’économies d’énergie par le biais d’une aide financière.

Cependant vous devez respecter un certain nombre de règles pour pouvoir en bénéficier :

  • Votre logement a plus de 2 ans et il est également votre résidence principale
  • Le professionnel auquel vous faites appel est qualifié RGE
  • Les travaux que vous souhaitez réaliser sont éligibles
  • Le matériel respecte les critères techniques
  • Vous n’avez pas obtenu d’autres aides non cumulables avec la Prime Energie
  • Vous devez impérativement faire votre demande de Prime Energie avant de signer vos devis

L’éco-prêt à taux zéro

Cette aide est un simple prêt à taux zéro excepté le fait que c’est l’État qui finance le prêt. Pour pouvoir profiter de cette aide financière votre habitation (maison ou appartement) doit avoir été construit avant le 1er janvier 1990. De plus, vous devez au choix répondre à un des critères suivants :

  • Réaliser des bouquets de travaux
  • Arriver à un seuil minimum de performance énergétique global de l’habitation

La mention RGE est indispensable pour le professionnel réalisant vos travaux sous peine de ne pas pouvoir profiter de ce prêt à taux zéro. Cette aide est désormais cumulable avec le crédit d’impôt transition énergétique.

Les aides de l’Anah

L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (Anah) délivre des aides pour les foyers les plus modestes. Son objectif principal est de maintenir et soutenir la politique de logement du parc immobilier. La précarité énergétique est donc son pire ennemi.

Façades de maisonsIl faut cependant posséder une résidence principale de plus de 15 ans pour pouvoir bénéficier de ces aides ainsi que d’être éligible selon vos revenus et le plafond de ressources maximum. Ces aides étant très difficiles à obtenir, nous vous conseillons également d’effectuer une demande de Prime Energie, même si cette dernière n’est pas cumulable avec les aides de l’Anah.

La TVA à taux réduit

Pour vos travaux de rénovation énergétique éligibles, profitez d’une TVA réduite à 5,5 % au lieu de 20 %.

On en parle dans cet article

Le crédit d’impôt

Les particuliers qui veulent équiper leur habitation principale avec un système d’économies d’énergie peuvent bénéficier d’un soutien financier sous la forme d’un Crédit d’Impôt.

En savoir plus

Vos réactions

24 Juin

Dans l’objectif d’éradiquer toutes pertes de chaleur, sur résidence dotée d’un chauffage collectif et pour mieux équilibrer le débit d’énergie, peut-on obliger les copropriétaires, non encore équipés, de se doter de double vitrage ?

FONTAINE Ferdinand
15 Juil

Bonjour,

Vous devriez vous renseigner près de votre syndic

Cordialement,

Anissa



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :