En 2017, 40 % des ménages veulent rénover leur logement

En 2017, 40 % des ménages veulent rénover leur logement

D’après un sondage réalisé par Yougov pour PAP, il semblerait que 40 % des ménages français souhaiteraient ou auraient l’intention de réaliser des travaux de rénovation énergétique en cette nouvelle année.

Rénovation énergétique : un enjeu pour les français

Le nombre de foyers qui envisagent des travaux de rénovation énergétique chez eux ne cesse d’augmenter. En 2017, 40 % des ménages français seraient intéressés, selon une étude réalisée par Yougov. Pour la plupart, il s’agit de personnes de plus de 55 ans (pour 61 % d’entre eux). Ce sont souvent des propriétaires, avec 54 % des personnes sondées, mais pas que !

Qu’est-ce qui les motive ? Les économies d’énergie sont le principal moteur des ménages intéressés (60 %) car baisser sa consommation énergétique implique également une baisse pour la facture de chauffage sur le long terme.

Quant au frein, il s’agit évidemment du budget pour 78 % des cas. Les français rechignent donc toujours à réaliser des travaux qui coûtent en moyenne 10 000 euros (selon l’ADEME, entre 2012 et 2014), malgré leurs envies d’économies d’énergie.

L’Ile-de-France, mauvaise élève ?

Toujours selon l’étude de Yougov, seuls 20 % des franciliens envisagent d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique cette année. Pour 30 % d’entre eux, la priorité sera accordée aux installations électriques et de tuyauteries et à leur remise aux normes.

Le manque d’intérêt pour les travaux peut s’expliquer par la présence d’une population plus jeune en Ile-de-France, il y a donc moins de propriétaires, mais aussi des attentes différentes pour les logements. En effet, pour la moitié des jeunes, la priorité est avant tout esthétique : le logement doit être beau et personnalisé. La mode est également à la modernité avec la domotique. 60 % d’entre eux s’y intéressent davantage qu’aux travaux plus lourds que représente la rénovation énergétique.

Quant aux 35-44 ans et leur famille qui s’agrandit, la priorité est à l’agrandissement et à l’aménagement du logement, et non aux travaux de rénovation.

Les aides aux travaux encore méconnues

Parmi les personnes sondées, et même au sein de la population française en général, les aides à la rénovation énergétique restent malheureusement assez méconnues. Pourtant, l’État ne relâche pas ses efforts et renforce d’année en année son ambition de diminuer la consommation énergétique des français, et par conséquent, leur facture d’énergie.

En 2017, l’Anah (l’agence nationale de l’habitat) s’est vu octroyer un budget record de 841 millions d’euros dans le but d’aider à rénover 100 000 logements français.

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie vous permet d’estimer le prix de vos travaux grâce à une rapide simulation en ligne. Il vous est également possible de demander un devis gratuit en ligne pour rencontrer des professionnels proches de chez vous.

 

De plus, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ainsi que l’éco-prêt à taux zéro sont tous les deux reconduits cette année. Les mêmes conditions qu’en 2016 s’appliquent pour ces deux aides significatives, qui voient d’ailleurs leur cumul facilité. Désormais, la majorité des ménages pourra espérer obtenir le CITE en plus de l’éco-PTZ pour conduire ses travaux à moindre frais.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :