Pollution de l’air : une facture entre 1 et 2 milliards par an

Pollution de l’air : une facture entre 1 et 2 milliards par an

Des chercheurs de l’institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de l’université Pierre-et-Marie ont estimé que la pollution de l’air en France coûtait entre 1 et 2 milliards d’euros par an à la Sécurité Sociale. La cause : l’explosion des frais médicaux.

Tentons d’éliminer cette très chère pollution qui détruit nos santés.

Le calcul du poids de la pollution sur les frais de santé

Nous respirons en moyenne chaque jour 12 000 litres d’air. « La mauvaise qualité de l’air entraîne une augmentation des maladies respiratoires. Les principales d’entre elles sont l’asthme, les bronchites aiguës ou chroniques, les cancers des voies respiratoires et les broncho-pneumopathies obstructives chroniques (ou BPCO). La qualité de l’air impacte aussi le système cardio-vasculaire », expliquent les auteurs de l’étude. « Les coûts des maladies attribuables à la pollution de l’air sont liés à la prise en charge du patient par le système de soins. On trouve parmi eux des coûts de consultations, de traitements, d’examens ou encore d’hospitalisation, etc. »

Par exemple, l’asthme compte entre 400 000 et 1,4 million de nouveaux cas liés à l’environnement tous les ans, ce qui représentent entre 40 et 60% de la facture (entre 315 millions et 1,1 milliard.d’euros !) Quant à la bronchite chronique, elle compte 120 000 nouveaux cas par an, ce qui représente 72 millions. La bronchite aiguë avec plus de 450 000 nouveaux cas chez les enfants et 500 000 chez les adultes, représente près de 170 millions d’euros.

Puis, les hospitalisations attribuables à l’environnement coûtent autour de 155 millions par an, alors que près de 14 000 nouvelles admissions pour causes respiratoires et près de 20 000 pour causes cardiovasculaires sont recensées chaque année.

En plus des soins médicaux, ces maladies génèrent des arrêts de travail qui sont coûteux pour le système de santé. Pour une bronchite aiguë, l’arrêt de travail peut durer entre 4 et 7 jours, avec un coût par jour de 48,43 euros. En 2010, ce sont 203 millions de jours d’arrêt pour cette maladie qui ont été indemnisés, soit 10 jours indemnisés par salarié.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Des précédentes estimations deux fois moins élevées

Toutefois, ce nouveau calcul reste « entouré d’incertitudes » et les estimations « doivent être considérées comme des ordres de grandeur », reconnaissent les auteurs. Les études sur le coût sanitaire de la pollution atmosphérique sont toujours compliquées à réaliser, et les résultats sont souvent très différents selon les publications. Par exemple, il est difficile d’estimer clairement, pour une maladie donnée, les cas imputables à la pollution de l’air.

Il est ajouté que l’étude aurait pu également porter intérêt aux rhinites, sinusites et conjonctivites, de manière une conclusion plus précise encore. « Malgré ces incertitudes, les données manquantes et certaines sous-évaluations, notre étude tente d’aller plus loin que les études précédentes fondées sur le PIB », soulignent les auteurs.

1 note

Vos réactions


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :