Mars 2015 : le mois de mars le plus chaud de l’Histoire !

Mars 2015 : le mois de mars le plus chaud de l’Histoire !

Le record est battu ! Mars 2015 a été le mois de mars le plus chaud jamais enregistré sur la planète depuis le début des relevés de températures en 1880 selon l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Il ne s’agit pas d’une bonne nouvelle. Le réchauffement de la planète se poursuit inéluctablement. Il est temps d’agir.

« Coup de chaud » au mois de mars

Il a fait bon en février, mais il a fait encore plus chaud en mars. Certains week-end ont été exceptionnels en France et sur quasi toutes les régions. Et ce n’est pas que la France qui a bénéficié de ce « coup de chaud » mais toute la planète.

En effet, selon la NOAA, le mois de mars 2015 a été le plus chaud jamais enregistré.

« Pendant le mois de mars, la température moyenne à la surface des terres et des océans a été de 0,85°C au-dessus de celle du 20e siècle. C’est la température moyenne la plus élevée pour un mois de mars depuis 1880, elle surpasse le précédent record établi en 2010 de 0,05°C » a indiqué la NOAA dans un rapport. Le précédent record pour cette période datait de 2002.

Et en France ?

Selon le bilan climatique de Météo France, la température a été supérieure de 0,4°C à la normale sur tout le pays. Mais tout au long du mois, fraîcheur et douceur ont alterné. Sur un grand quart nord-est, les températures minimales ont été inférieures à la normale avec des gelées plus fréquentes que la moyenne. En revanche, dans le Sud du pays, les températures ont été de 1 à 3°C au-dessus des valeurs de saison.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Doit-on s’inquiéter ?

Les scientifiques avertissent que la combustion de combustibles fossiles envoie de plus en plus de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, ce qui a pour conséquence l’augmentation des températures, la fonte des glaces polaires et des glaciers et la montée des eaux.

Une grande source de préoccupation est la constatation que la glace de mer de l’Arctique est arrivée à son niveau le plus bas jamais enregistré pour un mois de mars. « L’étendue moyenne de la glace de mer en Arctique en mars était de 1 113694 km carrés (7,2%) inférieure à la moyenne de 1981 à 2010 », a également précisé le rapport de la NOAA.

1 note

Vos réactions


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :