La hausse des températures s’emballe

La hausse des températures s’emballe

En 2050, la température moyenne sur la planète pourrait grimper de deux degrés par rapport à l’ère pré industrielle. C’est ce qu’expliquent sept éminents climatologues dans une analyse de sept pages intitulée : « la vérité sur le changement climatique ». D’après ces scientifiques, les dirigeants mondiaux doivent multiplier leurs efforts afin d’éviter les pires effets du changement climatique, comme la montée des océans ou des événements naturels catastrophiques de plus en plus extrêmes.

Un record historique en vue

Depuis le début des relevés de température (1880), la planète est sur le point de battre son 3e record annuel consécutif de chaleur. L’objectif de 2°C de hausse maximum d’ici la fin du siècle fixé par les dirigeants pourrait même être atteint beaucoup plus tôt que prévu et ceci pourrait s’avérer catastrophique. En effet, le nombre de phénomènes climatiques liés au réchauffement comme les ouragans, incendies, sécheresses a déjà doublé depuis 1990.

Une mission ambitieuse

A la dernière conférence de Paris, les dirigeants des 189 pays signataires ont été encore plus ambitieux en fixant l’objectif à 1.5°C. Or, grâce aux chiffres publiés par l’Organisation Météorologique Internationale, nous savons qu’en 2015, la température moyenne du globe a augmenté de 1°C. Ainsi l’objectif fixé lors de l’accord de Paris semble impossible à atteindre et pourrait même être atteint dans les années 2030. En effet, Même si tous les pays signataires de l’accord de Paris respectaient leurs engagements pour limiter la hausse des températures, les émissions globales de gaz à effet de serre ne diminueront pas assez rapidement au cours des quinze prochaines années, ont-ils souligné, citant un rapport des Nations unies de 2015.

Risque d’un désengagement des États-Unis

Pour les analystes, la principale inquiétude est le risque de désengagement de la 1e puissance mondiale, qui est le deuxième plus gros émetteur de gaz à effet de serre derrière la Chine. Son rôle dans la lutte contre le réchauffement climatique semble donc indispensable.

De plus, pour rester sous la barre des 2°C, les scientifiques rappelle que les émissions de C02 devront être nulles d’ici 2060-2075, une résultat compliqué quand on sait que 80% de l’énergie mondiale provient de la combustion du pétrole, du charbon et du gaz naturel.

Le saviez-vous ?



Afin de réduire vous aussi votre empreinte écologique et votre facture d’électricité, vous pouvez réaliser des travaux de rénovation énergétique. Effectuer plusieurs demandes de devis vous permettra de comparer les prix, afin de trouver la meilleure offre pour vos travaux.



Participer à la protection de l’environnement

Vous pouvez bien évidemment, participer à la préservation de notre écosystème en limitant les émissions de CO2. Vous pouvez par exemple investir dans des appareils utilisant des énergies renouvelables dans le but de produire de l’énergie (éoliennes, panneaux solaires photovoltaiques etc..). A travers ces gestes, vous réduirez non seulement votre consommation, mais vous permettrez de réduire les émissions de gaz à effet de serre responsables de la hausse des températures.

Par ailleurs, grâce à ces dispositifs entièrement écologique, l’état vous permettra d’accéder à des aides financières afin d’amortir vos coûts d’achat : crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, TVA à taux réduit, Prime énergie etc.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :