Les rapports du GIEC sont mal interprétés. Et pour cause…

Les rapports du GIEC sont mal interprétés. Et pour cause...

Alors que le GIEC (Groupement Intergouvernemental d’Experts sur l’Évolution du Climat) vient tout juste de changer de président, la revue Nature Climate Change a publié une étude* qui décrit les rapports produits par l’institution la plus citée en la matière comme « incompréhensibles ». Une complexité qui n’aide pas les décideurs à agir.

Les rapports du GIEC trop complexes

En cause, le rapport quinquennal du GIEC, qui dresse l’état des connaissances sur le climat : incompréhensible même pour les initiés. L’étude se base sur un outil d’analyse linguistique combinant la longueur des phrases et la complexité des mots utilisés. Résultat : les rapports sont plus difficiles à comprendre que des publications scientifiques dans des revues spécialisées. Le résumé destiné aux responsables politiques ne fait pas exception ; l’ensemble des publications du GIEC devient de plus en plus inintelligible.


La préservation de la planète se joue aussi au plus petit niveau. Individuellement, nous pouvons tous agir en faisant des économies d’énergie. Découvrez quels travaux sont les plus rentables grâce à notre simulateur.


La complexité peut nuire à la décision

Pourtant, les rapports font autorité et à chaque nouvelle publication, les médias tentent de les interpréter, généralement avec un catastrophisme qui ne reflète que partiellement le contenu original. Les interprétations ouvrent même parfois la voie à certains climatosceptiques, qui utilisent la complexité du phrasé pour tirer des conclusions hâtives à prétention scientifique. Au final, c’est la décision politique qui s’en trouve altérée. Incapables de saisir correctement les enjeux, nos décideurs ne seraient, selon les auteurs de l’étude, pas en mesure de mettre en œuvre des politiques pour y répondre correctement.

Une complexité en partie justifiée et inévitable

Du côté du GIEC, on relativise la pertinence des moyens d’évaluation utilisés par l’étude, même si l’on reconnaît que les rapports s’adressent avant tout aux spécialistes. La complexité s’explique aussi par le fait que les rapports (nous en sommes à la cinquième édition) se complètent les uns les autres. En revanche, les politiques s’entourent de spécialistes sur le climat qui sont censés les éclairer et la décision ne devrait pas être un problème. Il est néanmoins prévu d’ajouter à chaque rapport une courte vidéo pédagogique et de pérenniser les résumés de résumés, ces textes ultracondensés d’une vingtaine de lignes à destination des chefs de gouvernement.

Le saviez-vous ?



Les travaux d’économies d’énergie vous permettent de limiter votre impact sur l’environnement tout en allégeant votre budget. Notre simulateur vous aide à trouver une solution adaptée.



Après les constats : place à l’action

Quoi qu’il en soit, comme annoncé par le nouveau président Hoesung Lee, à l’heure où les constats sont clairs et partagés par la très grande majorité des scientifiques et des représentants de la communauté civile, il est temps pour les experts du GIEC de se focaliser sur les solutions à apporter face au changement climatique.

*étude réalisée par : Kedge, University of Leeds, University of Bonn, Roma Universita

Retrouvez notre interview de Jean Jouzel, l’un des plus grands climatologues au monde, membre du GIEC qui revient de manière pédagogique sur l’importance de limiter le réchauffement.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :

  • Le GIEC sous le feu des critiques Le Groupe chargé de l’étude de l’évolution du climat et de ses conséquences, a connu des déboires au point d’ouvrir le débat sur la véracité de ses […]
  • « La COP 21 est maintenue » Malgré les attaques terroristes du 13 Novembre 2015, la COP 21 aura bien lieu à Paris. Une manière de réaffirmer le soutien et l’engagement international.
  • Climat : les discussions reprennent après la COP 21 Depuis le 16 mai, les négociateurs discutent à nouveau à Bonn, en Allemagne, afin d'obtenir l'application du texte de la COP 21 obtenu à Paris et […]