[COP 21] Une ville chauffée à la paille

[COP 21] Une ville chauffée à la paille

« Solutions COP21 » est un dispositif qui a pour but de présenter au plus large public, tous les services, produits, process et innovations existants mis en place à travers le monde pour lutter contre le dérèglement climatique. Après la Solution PARIS ACTION CLIMAT, Quelle Energie s’est intéressé à Pécs, une ville hongroise qui se chauffe … à la paille !

A Pécs, une ville de 120 000 habitants en Hongrie, toute l’électricité et le chauffage proviennent d’une centrale fonctionnant au bois et à la paille. Il s’agit d’un exemple unique en Europe. Vous aussi participez à la lutte contre le dérèglement climatique en passant à une solution de chauffage plus écologique et économique.

La plus grande centrale thermique

Pécs est une ville de 120 000 habitants située à 200 km au sud de Budapest. Sa centrale thermique, la plus grande d’Europe en son genre, est gérée par le groupe Dalkia, filiale spécialisée dans les services énergétiques des français Veolia et EDF.

80 millions d’euros de travaux ont été réalisés entre 2010 et 2013 pour remplacer un équipement construit durant l’époque communiste qui était déjà novateur en son temps. La centrale avait pour combustible 50 % de bois et 50 % de gaz. Le projet consistait à remplacer le gaz par la paille.

Il s’agit d’abord d’un bénéfice environnemental. Selon EDF, la consommation de paille et de bois permet l’économie annuelle de 400 000 tonnes d’émission de CO2. Et sur un plan économique, cette production ne dépend plus désormais des fluctuations du prix du gaz, voire d’interruptions de fourniture.

« Je me réjouis que ce projet permette à la Hongrie d’améliorer sa performance en matière d’efficacité énergétique », déclare Zsolt Páva, le maire de Pécs.

Une centrale de cogénération

L’usine de Pécs est une centrale de cogénération, c’est-à-dire qu’elle produit à la fois de l’électricité et du chauffage. Elle se présente comme un gigantesque bâtiment de briques noircies avec une rangée de cheminées. A la place de l’odeur habituelle de gaz, c’est l’odeur de paille qui prédomine. Il n’y a pas de rejet de poussières polluantes.

Ce sont 400 000 tonnes de copeaux de bois et 200 000 tonnes de paille qui sont utilisées par l’usine. La vapeur provenant de la combustion de la paille, qui a déjà servie pour produire de l’électricité, est réutilisée pour chauffer Pécs.

« Maintenant que l’on a mis au point une usine de cette envergure malgré une technique complexe, nous envisageons d’exporter ce modèle partout où c’est possible. La biomasse offre l’avantage extraordinaire d’être une énergie du territoire à usage local et très pertinente en cogénération, qui améliore en outre l’efficacité de 15 % », souligne Franck Lacroix, président de Dalkia. En France, la cogénération représente environ 5 % de la production d’électricité.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Une aubaine pour les agriculteurs aux alentours

Dans un périmètre de 100 kms autour de Pécs, la centrale est une aubaine pour les agriculteurs. En effet, une centaine d’entre eux ont signé un contrat de fourniture de paille.

Les impacts positifs de la Solution

La centrale de Pécs dessert plus de 31 000 logements et près de 450 établissements publics. Cette unité de production évite à la Hongrie l’importation de 210 millions de mètres cubes de gaz ainsi que l’émission dans l’atmosphère de près de 400 000 tonnes de CO2, correspondant aux émissions annuelles de 27 000 français.

Grâce à cette Solution, plus de 170 emplois ont été créés localement afin de gérer l’ensemble de la filière d’approvisionnement de la centrale à paille.

Le tissu économique local s’est renforcé et la dépendance énergétique, notamment au niveau des importations de gaz, s’est considérablement réduite.

@Crédit Photo : Photothèque VEOLIA – Alexis Duclos

On en parle dans cet article

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Le bois comme combustible est, en effet, l’énergie la moins chère du marché !

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :