Canicule : les bons réflexes en cas de forte chaleur

Canicule : les bons réflexes en cas de forte chaleur

Alors que nous vous parlions des records de chaleur au niveau global pour 2015 il y a quelques jours, la France métropolitaine traverse actuellement une période de canicule. L’épisode est exceptionnel par sa précocité et son intensité, le mercure grimpe parfois au-delà des 40°C. Après les épisodes caniculaires précédents, notamment celui de 2003 qui avait causé la mort d’environ 15 000 personnes, une vigilance particulière est accordée à ces phénomènes. Mais sommes-nous pour autant bien protégés ?

En faisant des travaux de rénovation énergétique ou en remplaçant vos équipements, vous pouvez rendre votre logement moins sensible aux fortes chaleurs extérieures et économiser plusieurs centaines d’euros par an. Testez le simulateur gratuit Quelle Energie.

La canicule. Qu’est-ce que c’est ?

Selon la définition utilisée par Météo France, on parle de canicule lors d’une période d’au moins trois jours consécutifs pendant laquelle les températures sont anormalement chaudes. En général en France, on considère que c’est le cas si la température ne descend pas en dessous des 15°C la nuit, et monte au-dessus des 33°C le jour, seuils qui varient en fonction des régions. La dernière canicule connue en France est celle de Juillet 2006.

Face à cela, quatre niveaux de vigilance peuvent être déclenchés localement : vert, jaune, orange, et rouge. Le premier niveau est déclenché automatiquement le 1er Juin de chaque année et implique seulement une veille météorologique renforcée. Le niveau jaune consiste essentiellement en des actions de prévention et d’information. Au niveau orange, les préfets peuvent mettre à contribution les associations, les établissements de santé, et aménager des espaces d’accueil dans des lieux publics rafraîchis (supermarchés, bibliothèques…). Le niveau rouge n’a encore jamais été déclenché, mais désigne une « mobilisation maximale ». 40 départements sont aujourd’hui en vigilance orange, et les collectivités locales on souvent mis en place un « registre canicule » sur lequel les personnes sensibles sont invitées à s’inscrire. Elles sont ensuite contactées pour un suivi et des conseils personnalisés.

Des gestes simples à faire au quotidien

Des gestes simples à faire au quotidienAu quotidien, des gestes simples peuvent améliorer grandement votre confort et limiter la sensation de chaleur. On conseille ainsi de laisser les fenêtres fermées pendant la journée lorsqu’il fait plus frais à l’intérieur qu’à l’extérieur. De même, il faut fermer les volets et rideaux pour se protéger du soleil. Même s’il vaut mieux ouvrir pendant la soirée, il peut être nécessaire d’aérer une pièce en journée. Dans ce cas, vous pouvez suspendre un linge humidifié devant l’ouverture en question, l’eau en évaporation absorbera ainsi les calories de chaleur. Un bon moyen de ventiler sans ouvrir les fenêtres est l’installation d’une VMC double-flux réversible et peut, en été, se servir des calories de l’air chaud et vicié pour produire de l’air propre et frais.

N’oubliez pas non-plus de vous hydrater plus qu’à l’accoutumée, et prenez soin de l’hydratation des personnes vulnérables proches de vous, notamment les enfants et les personnes âgées. La meilleure façon de s’hydrater reste de boire de l’eau. Mais contrairement à ce que l’on croit parfois, il vaut mieux boire de l’eau tiède que de l’eau trop froide. Le froid anesthésie en effet les capteurs sensoriels, diminuant ainsi la sensation de soif. Pour ne pas trop solliciter le système rénal en buvant à outrance, il est parfois préférable de s’humidifier le corps. Là encore, il est mieux de prendre une douche tiède qu’une douche glacée.

Saviez vous que certains équipements sont réversibles et peuvent rafraîchir votre logement en été, et le réchauffer en hiver ? Grâce au simulateur gratuit Quelle Energie découvrez les solutions les plus avantageuses.



Les travaux de rénovation énergétique : une solution durable

A plus long terme, des travaux de rénovation énergétique peuvent vous aider à maintenir une température confortable dans votre logement. Nous avons déjà évoqué la VMC double-flux thermodynamique réversible. Vous pouvez également envisager l’installation d’un autre type de pompe à chaleur, qui pourra extraire des calories du sol, de l’air ou de l’eau afin de rafraîchir votre air intérieur. Enfin, cela est peut-être moins intuitif, mais une bonne isolation de votre logement permet de le maintenir au frais en été, grâce au principe de l’inertie thermique. En plus de vous apporter un confort indéniable, ces solutions peuvent vous faire réaliser des économies significatives.

2 notes

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :