De nombreux logements possèdent un poêle à granulés

De nombreux logements possèdent un poêle à granulés

Aujourd’hui, de nombreux foyers se chauffent grâce à un poêle à granulés de bois, notamment car celui-ci possède divers avantages comme son prix plus attractif par rapport aux autres énergies renouvelables. Propellet, une association composée de professionnels issus de la filière du granulé de bois, nous informe que 700 000 foyers français sont concernés.


Quelle Energie vous propose de découvrir ses solutions afin de réaliser des économies d’énergie ! Testez notre simulateur Quelle Energie !


La santé du poêle à granulés

PelletsMalgré la baisse des ventes dans le secteur du chauffage au bois (-12,4 % en 2015, 53 000 unités vendues en moins par rapport à l’année précédente), le poêle à granulés de bois, lui s’en sort bien et atteint même un nombre d’unités équipées de 700 000 (comprenant chaudières automatiques et poêles à granulés de bois) dans les foyers français. En effet, ce type de poêle est en ce moment très populaire chez les particuliers. L’association des professionnels de la filière granulé bois Propellet est à l’origine de ces chiffres qui illustrent bien l’engouement pour cet équipement. Pour estimer la taille du phénomène, observons les quantités de production de granulés de bois : 1 150 000 tonnes en 2016 dont 1 100 000 consommées.

Différentes utilisations et avantages

Parmi les équipements possédés par les particuliers, ce sont principalement les poêles à granulés de bois qui ressortent le plus car ils représentent plus de 90 % du nombre d’appareils total. Propellet indique également que ces équipements servent tout aussi bien de chauffage d’appoint que de chauffage principal.

Afin d’expliquer l’attrait que dégage ce type de chauffage on peut citer plusieurs points :

  • L’évolution des prix du granulé reste stable, et ceux beaucoup plus que les autres énergies.
  • Le prix de cette énergie est également plus bas que les autres : par exemple, l’électricité est 3 fois plus chère, le fioul est 27 % plus cher et le gaz réseau 20 % plus cher.
  • De plus, le prix du granulé de bois n’est pas dépendant de celui du pétrole, ce qui implique une totale protection des marchés mondiaux des énergies fossiles.
  • Le rendement est excellent et même supérieur à celui d’un simple poêle à bois, d’autant plus que l’alimentation en bois est plus facile avec des granulés qu’avec des bûches.
  • Les granulés de bois consommés sont souvent issus de productions françaises car le pays compte 60 producteurs et plus de 250 distributeurs : l’intérêt est avant tout de favoriser les producteurs locaux et les filières courtes.

Acquérir facilement un poêle à granulés

Puisque le prix est l’un des principaux arguments en faveur de cet équipement, voyons à quel point il est aisé d’en faire l’acquisition. Un poêle à granulés est accessible entre 4 000 € et 6 000 € en ce qui concerne les appareils neufs. Cependant, il est également possible de trouver des poêles d’occasion pour un prix moindre.

Chauffage au boisPour vous aider à investir, les aides disponibles sont multiples et l’une des plus importantes d’entre elles est le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) qui permet de bénéficier d’un avantage fiscal de 30 %. Cette aide a l’avantage de pouvoir être demandée après la réalisation des travaux contrairement aux autres aides dont la demande doit être réalisée avant la signature du devis. Néanmoins, il faut respecter plusieurs conditions pour pouvoir en profiter comme la réalisation des travaux par un professionnel « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE) ou bien le fait que le logement concerné doit être votre résidence principale.

Une autre aide existante est la Prime Énergie, celle-ci vous permet, grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), de bénéficier d’un montant sous forme de chèque. Mais attention, comme toutes les aides existantes, la Prime Énergie est soumise à des conditions telles que :

  • Votre logement doit avoir plus de 2 ans
  • Le professionnel auquel vous faites appel est qualifié RGE
  • Votre devis n’est pas encore signé au moment de votre demande
  • Vous n’avez touché aucune aide non cumulable avec la Prime Énergie pour ces mêmes travaux

L’éco-prêt à taux zéro est aussi très pratique pour faciliter le financement de vos travaux puisque les intérêts de ce prêt sont financés par l’État. Hormis ce détail, ce prêt fonctionne de manière identique à un prêt classique. Les conditions d’éligibilité sont simples, vous devez atteindre un niveau minimum de performance énergétique global ou réaliser des bouquets de travaux déjà prédéfinis, et ce, dans un logement dont vous êtes propriétaire et dont la construction s’est terminée avant le 1er janvier 1990. De plus, il faut encore une fois que le professionnel s’occupant des travaux soit qualifié RGE.

Le saviez-vous ?

 

Quelle Energie vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

 

Les aides de l’Anah sont très efficaces dans l’installation d’un nouvel équipement de ce type mais son obtention est très difficile car cela dépend des conditions de ressources. En effet, ces aides sont principalement destinées aux plus modestes, ce qui en fait une aide peu attribuée. Pour compenser votre potentielle non-éligibilité, nous vous conseillons d’également faire une demande de Prime Énergie étant donné que ces deux aides ne sont pas cumulables mais que vous avez peu de chance de profiter des aides de l’Anah.

Enfin, dernier coup de pouce possible, la TVA à taux réduit à 5,5 % qui permet de réduire légèrement les coûts et qui est directement appliquée au prix par le professionnel.

6 notes

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Euro-blue

Demandez la Prime Effy pour vos travaux
Calculer le montant de la prime

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :