Les bâtiments à énergie positive débarquent !

Les bâtiments à énergie positive (BEPOS) débarquent !

Le BEPOS fait de plus en plus parler de lui ! Et ce n’est plus seulement de la théorie, des projets concrets et de vraies constructions à énergie positive voient le jour en cette fin d’année 2015.

BEPOS, bâtiment du futur

La RT2020, future réglementation thermique qui devrait paraitre dans 5 ans, préconise des logements dits à « énergie positive ». Ce terme très « à la mode » signifie que le bâtiment est capable de produire non seulement toute l’énergie dont il a besoin pour se chauffer, climatiser, ventiler et éclairer mais aussi une énergie supplémentaire sous forme de chaleur ou d’électricité qui peut être utilisée par un autre bâtiment. C’est un concept novateur car dans la pratique, un bâtiment consomme toujours plus d’énergie qu’il n’en produit.


Vous souhaitez connaitre la consommation d’énergie de votre logement et surtout la réduire ? Testez notre outil de bilan énergétique gratuit en quelques clics.


Concernant l’éclairage, choisissez de toujours consommer moins et de prolonger les performances des bâtiments à énergie positive en vous éclairant à l’aide d’ampoules LED. Ces ampoules battent des records en matière de consommation et de longévité.

Strasbourg passe au vert avec la tour Elithis

C’est un vaste chantier qui vient de débuter à Strasbourg, celui de la tour Elithis abritant 63 logements à énergie positive. C’est un projet de grande envergure puisque la tour ne mesurera pas moins de 50 mètres de haut. Elle sera capable de produire 90,3 kWh par mètre carré de surface et par an, soit à peine plus que sa consommation d’énergie. C’est donc bel et bien un logement à énergie positive, notamment grâce à une large façade recouverte de panneaux photovoltaïques orientés au sud. La façade nord est quant à elle réduite pour minimiser les pertes de chaleur. Les occupants ont également accès à un tableau de bord leur permettant de suivre leurs consommations d’énergie. Cet outil numérique viendra sensibiliser et impliquer chaque habitant dans le contrôle de sa consommation.

Cette tour s’inscrit dans le projet d’écoquartier Danube près du port de Strasbourg et sera installée près des 3 tours du projet Black Swans. C’est donc tout un quartier qui se met aux couleurs de l’écologie !

Lyon Smart Community ou la ville de demain

Un autre exemple de réalisation, cette fois achevée, est l’îlot Hikari dans le quartier de la Confluence à Lyon. Ce complexe de 3 bâtiments inauguré le 17 septembre 2015 est équipé d’un réseau énergétique intelligent et de dispositifs de production d’électricité et de chaleur. Financé par Bouygues et NEDO, partenaire japonais de l’ADEME, l’îlot « Lumière » mise sur la mutualisation de l’énergie en mêlant commerces, bureaux et logements. Cette mixité permet de répartir au mieux les consommations d’énergie dans la journée puisque ces trois types de bâtiments n’utilisent pas l’énergie dans les mêmes plages horaires.

Pour permettre cette mutualisation, les bâtiments communiquent entre eux grâce au système domotique KNX proposé par ABB France. L’énergie est ainsi dirigée là où elle est nécessaire et l’excédent peut être stocké grâce à une pile à combustible. L’électricité est quant à elle produite par des panneaux photovoltaïques et un cogénérateur fonctionnant à l’huile de colza. Un système de refroidissement par géothermie vient compléter le tout. Il utilise l’eau de la Saône pour apporter de la fraîcheur dans les bâtiments.

Les trois bâtiments bénéficient d’un maximum de lumière naturelle pour limiter les besoins de chauffage. Ils sont également truffés de capteurs de présence, de lumière, de température ou encore d’humidité. Tout ceci permet une gestion autonome et intelligente du chauffage, de l’éclairage et de la ventilation.

Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?



La domotique permet de mieux maitriser sa consommation d’énergie. Associée à des équipements performants, elle permet de réduire sa facture significativement. Pour connaitre les solutions adaptées à votre logement, , essayez notre simulateur Quelle Energie.



Ces nouveaux bâtiments ecofriendly et à la pointe de la technologie n’ont bien sûr pas le coût d’un bâtiment plus traditionnel. 60 millions d’euros et une collaboration japonaise avec Toshiba auront été nécessaires pour construire l’îlot Hikari. S’y loger n’est pas accessible à tout le monde non plus, son prix est équivalent à celui des plus beaux quartiers de Lyon.

Vos réactions

08 Mar

Bonjour,
Merci pour cet article intéressant. L’innovation avance vite et la RT2020 également, espérons que nous arriverons prochainement à des tarifs qui permettront à tous d’avoir accès à ces nouveaux habitats.

Canberra



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :