Comment bien choisir ses nouvelles fenêtres ?

Comment bien choisir ses fenêtre double vitrage et triple vitrage

Bien choisir ses nouvelles fenêtres est un point primordial lorsque l’on sait qu’elles sont un des lieux importants de déperdition de chaleur. Pour faire le meilleur choix, pensez donc à bien analyser vos besoins aussi bien d’un point de vue acoustique que thermique. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre choix.

Le choix du matériau pour ses fenêtres

Les 3 matériaux principaux utilisés pour l’encadrement des fenêtres sont le bois, le PVC et l’alu.

Chacun possède ses propres caractéristiques. Tout d’abord vous avez le PVC qui fait partie des matériaux les plus résistants et nécessitant le moins d’entretien. Il possède par ailleurs une excellente isolation acoustique et thermique mais son aspect plastique pourrait montrer un manque de robustesse. Il ne sera également pas adapté aux fenêtres de grande taille et le choix des colories reste assez limité.

L’alu, à la fois chic et moderne, est un matériau très en vogue possédant une très bonne résistance. Ce côté chic se ressentira par ailleurs au niveau du prix qui reste relativement élevé par rapport à d’autres matériaux tels que le PVC. Il pourra, contrairement au PVC, être adapté aux grandes fenêtres du fait de sa rigidité. Anciennement critiqué pour sa conductivité thermique, il est aujourd’hui très performant si couplé à un système de pont thermique.

Et enfin le bois, réputé pour sa faible conductivité, reste une valeur sûre en termes d’isolation thermique. Il conviendra à tous les intérieurs car très personnalisable. Il a l’avantage d’être un matériau écologique mais il exige cependant un entretien permanent contrairement au PVC et à l’alu.

Il existe désormais des fenêtres mixtes combinant plusieurs matériaux. Ce type de fenêtre permettra de cumuler les avantages qu’offre chaque matériau.

Le choix du vitrage

Pour vos nouvelles fenêtres vous aurez également à choisir le type de vitrage, il s’agit d’un choix important car celui-ci possède une grande surface de contact avec l’extérieur. La capacité d’isolation d’un vitrage dépendra avant tout du coefficient de transmission thermique (Uw), plus ce coefficient est faible, meilleure sera l’isolation thermique. Il existe actuellement plusieurs types de vitrage.

Le simple vitrage, constitué d’une seule vitre, possède un coefficient de 5,7 W/m2 .K. Ce qui est relativement élevé comparé à d’autres vitrages. Ce type de vitrage tend à disparaître du fait de sa très mauvaise performance thermique.

Le double vitrage se caractérise par 2 verres de 4 mm superposés et une lame d’air de 16 mm généralement. Cette lame entre les deux verres peut aussi être constituée de gaz rares comme l’argon ou le krypton, ces gaz sont en effet connus pour leurs performances isolantes. Son coefficient de conductivité thermique est quant à lui situé entre 2,6 et 3,1 W/m2.K.. Le double vitrage acoustique, constitué de deux vitres d’épaisseurs différentes dont l’un est feuilleté, est un bon choix si votre fenêtre donne sur une rue bruyante par exemple.

Le triple vitrage, constitué de 3 vitres est celui qui possède le coefficient le plus faible avec 1,5 W/m2.K, voire moins. Cependant le triple vitrage reste relativement cher. A noter également que celui-ci laisse moins passer la lumière. Ce type de vitrage est idéal pour les fenêtres exposées nord.

Les types d’ouverture d’une fenêtre

Il existe plusieurs types d’ouvertures pour une fenêtre. Le choix d’un type d’ouverture plutôt qu’un autre dépendra avant tout de la pièce où sera installée votre fenêtre. Cherchez donc une fenêtre adaptée à la pièce.

Pour votre salle de bain, préférez une fenêtre oscillo-battante qui est peu encombrante ainsi qu’un vitrage dépoli afin de préserver votre intimité.

Pour votre cuisine, optez plutôt pour une fenêtre coulissante. Moins encombrante elle ne gênera pas votre plan de travail. Plus rare, la fenêtre coulissante à galandage reste le type d’ouverture le plus élégant.

Pour une chambre, vous pourrez opter pour une ouverture traditionnelle ainsi qu’une ouverture oscillo-battante. Vous aurez alors l’avantage d’ouvrir votre fenêtre en toute sécurité notamment lorsque vous avez des enfants en bas âge.

Le saviez-vous ?



Quelle Energie vous propose d’effectuer une simulation pour évaluer le prix de vos travaux de rénovation énergétique.



Exemple de prix et aides de l’Etat pour vos fenêtres

Le prix des fenêtres va varier selon plusieurs paramètres comme le matériau, la taille et le type de vitrage. Le PVC reste actuellement le matériau le moins onéreux. Son prix variera entre 77 € et 345 €.

A ce prix, il faudra également ajouter la pose par un professionnel qui pourra varier entre 100 € et 250 €.

Plusieurs aides sont proposées si vous souhaiter changer vos fenêtres. Parmi ces aides, nous pouvons citer le crédit d’impôt, les subventions de l’ANAH, l’éco prêt à taux zéro ou encore la prime énergie .

Pour le crédit d’impôt et la prime énergie, il vous faudra cependant faire appel à un professionnel agréé « RGE ».

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :