Le prix du fioul en baisse

Le prix du fioul en baisse

Le prix du fioul domestique dépassant les 9 cents le kWh en début 2014 se rapproche en cette nouvelle année des 7 cents dans le prolongement de la forte baisse du mois de décembre, réduisant ainsi fortement l’écart avec le prix du gaz. Mais est-ce que cela vaut-le coup d’investir dans un chauffage utilisant cette énergie ?

Le prix du fioul

Aussi appelé mazout, FOD (fuel oil domestique) ou encore fuel, le fioul domestique principalement destiné à la production de chaleur est directement issu du raffinage du pétrole. Ainsi, étant plus soumis aux variations du prix du produit brut, les fluctuations de son coût sont quotidiennes et moins amorties que pour d’autres énergies tel que le gaz dont la valeur est fixée de manière mensuelle par exemple.

En effet, le principe voulant que le tarif le plus faible soit invariablement atteint en été n’est plus valable ces dernières années de par la raréfaction des réserves, les facteurs géopolitiques et les spéculations des marchés financiers susceptibles de grandement influencer le prix du pétrole dont le FOD dépend de manière importante.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Faut-il investir dans une chaudière à fioul ?

Par ailleurs, le prix du fioul n’est pas la seule donnée à prendre en compte dans la perspective de l’achat d’un système de chauffage utilisant cette énergie. Il faut effectivement savoir que le choix du FOD induit l’achat d’une cuve dont le montant est couramment évalué à plusieurs milliers d’euros tout en sachant que celle-ci peut être enterrée moyennant des frais supplémentaires et la possession d’un jardin ou d’un terrain.

De surcroit, dans la comparaison avec les chaudières gaz (principales concurrentes de la chaudière à fioul) à puissance et performances équivalentes, les chaudières fioul seront plus chères et ceci de manière assez notable. On peut ajouter à cela que dans le cas des chaudières à condensation à fioul, son rendement maximum est plus faible que celles utilisant le gaz pour des raisons physiques liées à la quantité de chaleur récupérable lors de la condensation qui est plus élevée avec le gaz.

Enfin, le fioul émet plus de polluants contribuant à l’effet serre à hauteur de 25% de plus que le gaz naturel pour le dioxyde de carbone par exemple.

Le prix bas actuel du fioul n’est pas un gage de sûreté suffisant dans l’optique de l’achat d’une chaudière utilisant cette énergie étant donnée la volatilité importante de son tarif, le coût de la chaudière et les contraintes d’installation. Cependant, la chaudière à condensation fioul qui possède de bonnes performances peut être une solution envisageable si l’installation précédente fonctionne déjà avec la même énergie.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Les énergies de chauffage

Il existe différentes énergies qui permettent d’alimenter un système de chauffage : le fioul, le gaz, le bois, les énergies renouvelables etc.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :