La filière des granulés de bois : une solution en plein développement

On ne le répètera jamais assez, l’avenir réside dans l’utilisation d’énergies provenant de sources renouvelables pour la vie quotidienne comme pour le fonctionnement de notre société.

Diverses sources sont alors possibles : le soleil (panneaux solaires), la terre (la géothermie), l’air (l’aérothermie), l’eau (l’hydraulique) mais aussi les biommases et parmi celles-ci, le bois. Pour faire évoluer le chauffage par la cheminée, exigeant en main d’œuvre et nécessitant une présence humaine, une autre solution est disponible sur le marché depuis quelques années: la chaudière à granulés de bois (ou à pellets). Plutôt qu’un poêle à bûche, celle-ci utilise des granulés de bois qui assurent une meilleur combustion.

Les granulés de bois tentent de se faire progressivement une place dans le marché naissant des énergies renouvelables. Pourtant, des efforts de structuration sont encore à fournir pour répondre à l’augmentation du marché d’une part, mais aussi à la nécessité de diminuer son impact écologique sur toute la filière. Un problème récurrent à toutes les énergies dites « renouvelables ».

Répondre à la demande qui augmente fortement chaque année (2006 : 100 000 tonnes de granulés produits, 2008 : 208 000 tonnes produites) est un vrai challenge car la filière n’est pas encore suffisamment bien structurée. L’importation de pellets depuis le Canada a été indispensable ces dernières années. La fâcheuse contrepartie en a été l’augmentation du prix du pellet (rendant ce type de solution moins compétitif) mais aussi l’accentuation de sa trace carbone par le transport.

La question de savoir si cette solution est vraiment écologique : oui, dans la source ! Le bois est renouvelable pour la gestion actuelle des forêts des pays industrialisés. L’impact écologique réside, pour le bois, dans son conditionnement et son transport. Les pellets sont tout bonnement de la sciure de bois compactée – la sciure provenant des résidus de l’industrie du bois (scieries…).

Un effort doit alors être mené pour réduire les distances entre production et consommateurs, mais aussi pour la fabrication des pellets et leur emballage (actuellement du plastique pour être plus ergonomique…).

Réelle solution pour un coût compétitif qui tendra à diminuer (6,76 centimes d’euros le kWh PCI contre 13 pour l’électricité), la chaudière à granulés de bois a un bel avenir devant elle.

Vos réactions

08 Nov

Bonjour,
Pourquoi importer des pellets du canada alors que nous en produisons dans les Vosges ?

Nota : une coquille ou un lapsus s’est glissé dans votre texte…
à propos du « poil à bûche » !

Merci pour vos articles intéressants

Pascal
12 Nov

Bonjour Pascal,

Désolée pour la grosse faute d’orthographe « poil à bûche », mes doigts ont fourché!
Merci beaucoup de vos compliments et de votre attention au blog!

Concernant l’importation des pellets du canada, puisque votre remarque première portait dessus, effectivement les forêt des Vosges en produisent… Mais encore trop peu par rapport à la demande actuelle! La filière-bois des Vosges est tout particulièrement bien développée, si je ne me trompe pas, en partie grâce aux efforts du PNR des Vosges. L’initiative d’organiser au mieux cette filière importante débouchant sur la fabrication de pellets, n’est malheureusement pas la même sur tout le territoire français (doté de forêts gérées par l’ONF…). Fort heureusement, le principe se développe! Espérons que la France pourra satisfaire seule ses propres besoins en pellets… Ce qui est douteux à l’heure actuelle.
Si vous vous posiez la question du Canada pour l’importation, c’est tout simplement qu’il a l’expérience du chauffage au bois mais aussi l’avantage de très grandes étendues de forêt quasi vierge de résineux à croissance assez rapide…

Anne Garcia
15 Nov

on parle des bienfaits des granules mais j’aurai voulus avoir plus d’information sur les tarifs d’une chaudiere

david
17 Nov

Bonjour David,

Il est difficile de donner un prix sans tenir compte de la marque du matériel et de l’installation chez le particulier, mais on estime qu’une chaudière à granulés de bois coûte entre 14.000 et 24.000 euros.

Jérôme Calot
12 Nov

Bonjour,
J’aimerais savoir s’il est possible d’avoir des pellets bois livrés à Fos 13 France.
Type de pellets, quantité mensuelle, prix tonne, régularité de la qualité et des quantités livrées, vrac ou big bag, de quel pays.
Merci
Meilleures salutations.
Michel Roy

Roy
14 Nov

@Roy Quelle Energie ne pratique pas la livraison de pellets mais d’autres entreprises le font. Je vous invite à vous renseigner sur internet. Par contre, pensez bien à prendre des pellets dont le bois est certifié Flamme Verte : il garantit un rejet minimum de polluants dans l’atmosphère.

Mathilde Chevallier
08 Fév

Bonsoir à tous,
Désolé de devoir commenter un peu tard pour certaines personnes.
Nous livrons les pellets à des revendeurs, des magasin, des domiciles dans toutes la France, l’Ukraine, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne…
Visitez notre site web et passez commande pour des briquettes, pellets, granules. Respect de toutes les normes européennes.
BIOFPEB – Bio Fuels Pellets Briquettes

www.biofpeb.com



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :