10 millions de dollars par minute pour les énergies fossiles

10 millions de dollars par minute pour les énergies fossiles

La compétitivité des énergies renouvelables est parfois remise en question par l’importance des subventions qu’elles reçoivent. Une critique, parfois justifiée, qui oublie souvent que les énergies fossiles sont les principales bénéficiaires des subventions publiques, comme le montre une étude récente réalisée par des économistes du Fonds Monétaire International (FMI).

Quelle Energie est le spécialiste du conseil en économies d’énergie sur Internet, testez notre simulateur gratuit pour découvrir les meilleures solutions pour réduire vos factures.

Des sommes impressionnantes

D’après les statistiques du FMI, les énergies fossiles ont été subventionnées à hauteur de 5 300 milliards de dollars en 2013, soit plus de 10 millions de dollars par minute. A l’opposé, le montant des subventions pour les renouvelables est équivalent à quelques centaines de milliards de dollars « seulement ».

Le périodique britannique The Guardian, qui s’est fait le relais de cette étude du FMI, a par ailleurs lancé une campagne baptisée « keep it in the ground » (laissez ça dans le sol). Étant donné que l’exploitation de toutes les ressources fossiles existantes ne permettrait pas de respecter le seuil de réchauffement de 2°C préconisé par le GIEC, le journal cherche à attirer l’attention sur la nécessité de ne pas exploiter certaines des ressources. Pour ce faire, dans le contexte des faibles prix du pétrole, une taxe à la consommation d’énergie semble être un moyen efficace de diminuer la demande pour les énergies fossiles polluantes.

Un marché biaisé

La conséquence de ces subventions aux énergies fossiles ? Les experts du FMI eux-mêmes qualifient les montants de choquants, tant ils altèrent l’équilibre du marché. En effet, les énergies fossiles sont rendues artificiellement moins chères que leur coût réel, décourageant l’investissement dans les énergies renouvelables.

Il faut néanmoins employer le terme de subventions avec précaution. Il est en effet utilisé dans son acception la plus large par le FMI. D’une part, il prend en compte les subventions stricto sensu (avantages fiscaux…), qui représentent 500 milliards d’euros. Le reste des 5 300 milliards est en revanche constitué de ce qu’on appelle en économie les externalités, qui représentent les coûts sanitaires et environnementaux dérivés de l’exploitation et de la consommation d’énergies fossiles et qui sont pris en charge par l’État. Cette définition large est source de critiques, puisqu’il est pratiquement impossible de chiffrer correctement en dollars l’impact du pétrole sur les dépenses de santé. Malgré ces difficultés, le FMI affirme que les données sont très robustes.

Le FMI plaide pour un arrêt des subventions

Quel serait l’impact d’un arrêt des subventions ? Toujours selon le FMI, cela permettrait de diminuer les émissions de CO2 de 20 % au niveau mondial. En rétablissant une compétition juste entre les énergies fossiles et les renouvelables, plus besoin non-plus de subventionner ces dernières, et l’ensemble des fonds débloqués pourrait être alloué à des politiques publiques en matière d’éducation ou de santé par exemple. Enfin, il serait possible d’éviter chaque année environ 1,6 million de morts prématurées causées par la pollution de l’air. Comme le dit Chrisitiana Figueres, chargée de climat à l’ONU, le FMI donne dans cette étude « 5 300 milliards de raisons d’agir sur les subventions ».

Grâce à notre simulateur gratuit, vous pouvez découvrir les aides auxquelles vous avez droit pour financer vos travaux de transition énergétique

La Banque Mondiale, comme le FMI, dénonce en plus des subventions qui bénéficient principalement aux 20 % les plus riches, qui reçoivent en moyenne 6 fois plus que les 20 % les plus pauvres. Les dirigeants du G20 avaient déjà en 2009 lancé un appel pour la fin des subventions, mais celui-ci n’a que peu été suivi d’effets pour l’instant. De bons exemples existent néanmoins, comme en Inde, où les subventions au Diesel ont pris fin en 2014.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :