L’étiquette énergétique concernera bientôt le chauffage

Les directives européennes éco-conception et étiquetage énergétique, datant respectivement de 2009 et 2010, s’appliqueront à partir du 26 septembre 2015 aux appareils de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

Une réglementation européenne de plus en plus large

On connaissait l’étiquette énergétique pour les appareils électroménagers et les ampoules. Bientôt, vous retrouverez cette étiquette sur vos équipements de chauffage et de production d’eau chaude. Il est logique que l’Union Européenne cible ces deux types d’équipements qui représentent environ 30 % de la consommation d’énergie totale en Europe. Les mesures s’inscrivent en effet dans le cadre de la politique énergétique et écologique de l’UE, qui vise notamment à réduire la consommation d’énergie primaire de 27 % à l’horizon 2030. Les économies pourraient donc atteindre 10 % à l’horizon 2020. En fonction des appareils, l’étiquette intègre bien évidemment le nom du fabricant et du modèle, un note graduée de A à G, mais aussi d’autres informations telles que la puissance thermique ou le niveau sonore, aidant le consommateur à faire un arbitrage entre l’efficacité d’un équipement et son prix d’achat.


Vous souhaitez faire des économies en changeant de système de chauffage ? Grâce au simulateur gratuit Quelle Energie, trouvez une solution efficace et personnalisée.


Exemple d'étiquette pour un appareil combiné (chauffage et eau chaude)Les appareils concernés seront les chaudières, pompes à chaleur, les appareils de micro-cogénération, les chauffe-eau et ballons de stockage d’eau chaude d’une capacité inférieure à 2 000 litres. En ce qui concerne les appareils de chauffage, ils devront avoir une puissance thermique nominales inférieure à 400 kW (70 kW pour certains appareils). Les fabricants ne pourront plus vendre d’appareils ne répondant pas aux nouvelles normes, mais les stocks pourront être écoulés pour les appareils mis sur le marché avant le 26 septembre 2015.

Retrouvez notre brève sur la simplification de l’étiquette énergétique >>

Plus qu’une étiquette, de nouvelles normes techniques

Outre l’étiquette énergie, des critères de performances, contenus dans la directive éco-conception, entreront aussi dans la régulation. Ainsi, les appareils ayant un rendement saisonnier inférieur à 86 % seront progressivement évincés du marché. Les critères de performance seront révisés périodiquement dès 2017, ce qui veut dire qu’un même équipement pourra voir son étiquette évoluer au fil du temps. Pour évaluer cette performance, les calculs seront très stricts, et prendront en compte les consommations des auxiliaires (systèmes de régulation, capteurs de température…). Un taux maximal d’émission de polluants sera également fixé, et les pompes à chaleur seront soumises à une limitation sonore.


Quel équipement est le mieux adapté ?

Vous souhaitez connaitre l’installation qui vous permettra de réaliser le plus d’économies ? Testez le simulateur Quelle Energie pour comparer les différentes solutions.



A court terme, il est possible que ces nouveaux critères augmentent légèrement le prix des différentes installations. À moyen terme cependant, le consommateur devrait être gagnant, car les économies d’énergie réalisées grâce à ces appareils seront plus importantes, et des économies d’échelles seront réalisées à mesure que le volume de production augmentera et que la technologie progressera, diminuant les coûts unitaires.

On en parle dans cet article

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

Les pompes à chaleur

La pompe à chaleur aérothermique ou géothermique extrait de l’énergie à l’extérieur de l’habitation pour l’injecter à l’intérieur via un radiateur, un plancher chauffant ou un ventilo-convecteur.

En savoir plus

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :