Environnement, ce qui change au 1er août

Environnement, ce qui change au 1er août

Le 1er août 2017 était l’occasion de nombreux changements avec l’entrée en vigueur de quelques dispositions dans les secteurs environnemental, social et tarifaire.

Mise à jour des tarifs énergétiques

Comme beaucoup de 1er du mois, les tarifs de l’énergie changent encore en ce 1er août. Cependant, ce n’est pas qu’une mauvaise nouvelle car, une fois n’est pas coutume, on peut déjà noter une (très très) légère baisse du prix du gaz. En effet, le fournisseur de gaz Engie a proposé un barème concluant sur une baisse moyenne des tarifs de 0,8 %. Cette proposition a été acceptée par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) et publiée au Journal Officiel fin juillet. Cette baisse est finalement quasi insignifiante puisqu’elle correspond à une diminution du coût d’à peine 4 centimes d’euros par MWh. Autant dire qu’elle ne sera pas répercutée de manière conséquente sur la facture des ménages.


Faites des économies de gaz et d’électricité en rénovant vos équipements de chauffage. Une chaudière à condensation consomme moins et est plus performante qu’une chaudière classique par exemple.


Du côté de l’électricité, le constat est beaucoup moins agréable. Une hausse assez importante du tarif électrique de +1,7 % a été délibérée par la CRE et actée par le ministère de la Transition écologique et solidaire. L’augmentation, effective au 1er août, ne vise que les ménages et professionnels abonnés aux tarifs bleus. Un coup dur pour certains foyers justifié par la CRE comme « un rattrapage » de l’insuffisance tarifaire de l’année 2012.

Pour ce qui est des utilisateurs des réseaux publics raccordés en basse et haute tension, l’augmentation sera d’en moyenne 2,71 % au 1er août. Enfin, les raccordés au réseau de distribution haute et très haute tension verront leurs factures augmenter de 6,76 %

Les changements sociaux et environnementaux

Comme pour toute grande entreprise ou groupe français, le rapport de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est obligatoire. Une nouvelle formule du rapport voit le jour au 1er août, intégrant ainsi les directives européennes sur les données extra-financières. D’ailleurs le RSE s’appelle désormais la déclaration de performance extra-financière.

De plus, le champ d’application du rapport change également. Les entreprises concernées sont désormais les sociétés cotées en bourse de plus de 500 salariés avec un chiffre d’affaire supérieur à 40 millions d’euros ainsi que les sociétés non cotées de plus de 500 employés avec un chiffre d’affaire supérieur à 100 millions d’euros. Les entreprises d’investissement, de financement, d’assurance, les établissements de crédit et les sociétés coopératives agricoles devront également fournir le rapport, sans chiffre d’affaire minimum pour leur part.

L’étiquette énergie remise à jour

Au 1er août, l’étiquette énergie se refait elle aussi une beauté. En effet, le nouveau classement exclue les classes supérieures à « A », soit les classes allant de A+ à A+++. L’échelle ira donc du classique à A jusqu’à G pour désigner les produits les moins performants. Que les magasins se rassurent, l’ensemble des étiquettes énergie devra est remis à jour dans un délai de 6 ans.

Le saviez-vous ?

 

Avec l’augmentation régulière des tarifs de l’énergie, pensez à vous équiper d’une chaudière gaz à condensation ou à renforcer votre isolation en commençant par les combles, puis les murs.

 

Enfin, une réévaluation des étiquettes est envisagée dès lors que plus de 30 % des produits vendus sur le marché font partie de la classe A, ou 50 % de la classe A ou B. Cela entraînerait un élan d’amélioration constante de la performance des produits soumis à l’étiquette énergie.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :