Tout ce que vous devez savoir sur la COP24 !

En ce moment même, la COP24 se tient pour une dizaine de jours (du 3 au 14 décembre) à Katowice, en Pologne. Cette année, on attend des décisions concrètes pour adopter définitivement les bases de l’Accord de Paris. Dans un contexte où certains scénarios alarmistes évoquent une situation critique sur le plan climatique, les pays membres devraient logiquement rehausser leurs objectifs respectifs.

Une COP24 pour officialiser les engagements face à une situation critique

Dans son dernier rapport, le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a tiré la sonnette d’alarme : si les États se contentent de concrétiser l’Accord de Paris et de respecter leurs engagements initiaux, on s’expose à un réchauffement global de 3°C entre 1990 et 2100, alors même qu’il était question de limiter cette hausse à 1,5 ou 2°C.

Ainsi, il ne suffira pas de statuer sur les mesures indispensables pour tenir les accords signés à Paris dans le cadre de la COP21. Il faudra également obtenir un consensus sur des efforts supérieurs du côté de tous les pays impliqués, sans quoi les objectifs de départ ne pourront être honorés.

L’instauration de règles communes pour limiter le réchauffement climatique

Tout au long de cette conférence, les États vont débattre autour du rulebook lié à l’Accord de Paris : il faudra mettre en place des règles et des repères pour que chacun tienne ses engagements. Plus précisément, il sera question de définir des processus clairs afin de quantifier les émissions de dioxyde de carbone par pays, pour mieux les réduire. On travaillera aussi sur l’instauration de méthodes pour rendre compte de ses progrès, que chaque nation puisse exprimer clairement les résultats de ses efforts.


Vous souhaitez calculer l’étiquette énergétique de votre logement ? Effectuez un bilan énergétique gratuit sur notre simulateur en ligne.


Toutefois, il ne sera pas possible de fixer les mêmes exigences pour tous les acteurs, car les pays en développement auront naturellement plus de difficultés à diminuer leur empreinte carbone et à accélérer leur transition énergétique. Il ne s’agira donc pas forcément d’aboutir sur des échéances communes, mais de faire preuve de souplesse pour déterminer comment, à son niveau, chacun peut contribuer à la réduction de l’effet de serre en surveillant ses émissions de CO2.

Parmi les enjeux de la COP24, on identifie clairement l’objectif de mettre en place les financements climat qui permettront d’accompagner les pays en développement dans leur propre transition.

Une COP24 sous tension : des désaccords et des controverses

Même si plusieurs chercheurs alertent l’opinion sur les risques du changement climatique, on observe paradoxalement de nets reculs dans la transition énergétique, notamment en Amérique et particulièrement aux États-Unis. À l’heure où Donald Trump continue d’exprimer son scepticisme vis-à-vis des accords de Paris, on craint que certaines actions soient freinées par la frilosité de certains pays.

Le saviez-vous ?

 

Il existe des aides d’État pour vos travaux de rénovation énergétique, permettant d’augmenter l’efficacité énergétique de votre logement et de réduire vos factures. Vérifier votre éligibilité !

 

En France, si la taxation des carburants a été largement controversée, le gouvernement prévoit tout de même de communiquer ses engagements concrets pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, les politiciens français ont élaboré toute une stratégie pour l’énergie et le climat, qui se matérialise notamment au travers de la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) et de la Stratégie nationale bas carbone (SNBC). Ils se sont engagés à rendre les transports plus propres et plus accessibles dans la loi d’orientation des mobilités (LOM) et ils ont détaillé une feuille de route pour atteindre les Objectifs Développement Durable (ODD) fixés dans l’Agenda 2030 des Nations Unies.

Particulièrement actif dans cette COP24, le gouvernement français compte bien faire de notre pays un « moteur de l’ambition climatique européenne ». Il fera partie des acteurs qui vont tenter, tout au long de cette négociation, de relever les exigences pour réduire les effets du changement climatique.

Vos réactions



Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit


Avis des internautes (1090)

8,6/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :