Conseiller en économies d'énergies : panneau solaire, pompe à chaleur, isolation, chaudière Quelle Energie Antoine Chatelain, Julien Lestavel logo Quelle Energie
Le chauffage au gaz est-il adapté à votre habitation ?
1.000.000 propriétaires ont déjà effectué un bilan gratuit

Le chauffage au gaz, polluant mais économique et performant

Le chauffage au gaz est particulièrement avantageux, surtout pour les foyers situés dans des localités raccordées à un réseau de gaz naturel. Peu polluante et moins chère que l’électricité, cette source d’énergie fossile alimente des équipements économiques et très performants, comme la chaudière à condensation ou la pompe à chaleur hybride. De nombreuses aides écologiques existent pour financer l’acquisition d’un système de chauffage au gaz récent.

Calculez vos économies

Gratuit et Sans Engagement

Le saviez-vous ?

Grâce au dispositif Coup de Pouce Chauffage, vous pouvez obtenir jusqu’à 4000 euros pour le remplacement d'un poêle à pétrole par un système de chauffage éligible.

Le gaz : la moins polluante des énergies fossiles

Deux grandes familles de gaz sont utilisées pour le chauffage domestique :

  • Le gaz naturel, issu de la décomposition de matières organiques est une énergie fossile présente en plus grande quantité que le pétrole. Très léger, il ne peut être mis sous pression, n’étant accessible qu’en se raccordant à un réseau de distribution communément appelé gaz de ville.
  • Le gaz propane ou GPL provient, lui, du raffinage du pétrole. Conditionné en bouteilles ou en réservoir de stockage sous sa forme liquide, il est plus polluant que le gaz naturel pour davantage de contraintes et un coût plus élevé.

Les différentes solutions pour se chauffer au gaz

Le gaz est une source d’énergie polyvalente et accessible, qui offre de nombreuses possibilités pour toute la maison :

  • Chauffage de la maison avec une chaudière reliée à un circuit de chauffage central alimentant différents émetteurs : radiateurs, plancher chauffant…
  • Production d’eau chaude sanitaire
  • Cuisson des aliments
  • Chauffage de piscine
  • Chauffage d’appoint indépendant : poêle infrableu ou infrarouge…

Les équipements pour votre système de chauffage au gaz

 

Différents équipements de chauffage central au gaz sont accessibles :

  • La chaudière gaz à basse température, plus économique qu’une chaudière traditionnelle car elle porte l’eau du circuit de chauffage central à une température de 40 à 65 °C seulement, contre plus de 80 °C. Elle nécessite un réseau et des émetteurs compatibles. Elle tend à disparaître, au profit de nouvelles générations de chaudières à gaz, plus performantes et plus écologiques.
  • La chaudière gaz à condensation, aussi dite à haute performance énergétique : elle est considérée comme l’un des chauffages les plus efficaces ces dernières années. Elle doit son rendement exceptionnel, parfois supérieur à 100 %, et sa faible consommation à la récupération de la chaleur issue de la vapeur d’eau des fumées lors de la phase de condensation.
  • La pompe à chaleur hybride, aussi appelée chaudière hybride : l’association complémentaire de la PAC air/eau et de la chaudière à condensation, pour intégrer une source d’énergie renouvelable gratuite pour le système de chauffage de la maison. Grâce à un équipement intelligent, elle détermine la source de chaleur la plus économique en fonction de la température extérieure.

À pose murale ou au sol, ces systèmes de chauffage central au gaz sont généralement compatibles avec un raccordement au gaz naturel ou avec une citerne de stockage pour le gaz propane, dans les régions non raccordées au gaz de ville.

Pour produire l’eau chaude sanitaire de la maison, la chaudière est reliée à un système à micro-accumulation ou à accumulation, pouvant aussi fonctionner par production instantanée.

Entretien et précautions à prendre avec un chauffage au gaz

Le principal danger lié à l’utilisation du gaz dans le cadre domestique est la possibilité d’émanations, très dangereuses pour la santé et parfois difficiles à déceler. Le gaz, très inflammable, est aussi source d’explosions cas de fuite, mis en contact avec une étincelle. Plusieurs précautions sont à prendre lors de l’utilisation d’un appareil de chauffage au gaz :

  • Assurer une bonne ventilation du logement et aérer régulièrement les pièces chauffées s’il s’agit d’un chauffage indépendant.
  • Faire contrôler sa chaudière et ses installations chaque année par un professionnel, qui s’assurera notamment de l’étanchéité du circuit, du bon état du conduit d’évacuation des fumées et qui pourra mesurer le taux de monoxyde de carbone.
  • Ne pas hésiter à remplacer une chaudière ou un équipement ancien : des dispositifs permettent aux foyers modestes de faire effectuer un diagnostic, de faire remplacer un accessoire obsolète ou de doter son installation de systèmes de sécurité.
le chauffage au gaz

Raccordement au gaz naturel : les démarches

 

La démarche de raccordement à un réseau de gaz naturel est relativement longue, de l’ordre de 8 à 10 semaines selon l’éloignement du réseau local. Les étapes à réaliser sont les suivantes :

  • Se renseigner auprès des collectivités locales pour savoir si votre logement est à proximité d’un réseau et à quel fournisseur s’adresser.
  • Faire une demande pour acheminer le réseau jusqu’en limite de propriété.
  • Confier à une entreprise certifiée l’extension du réseau jusqu’à votre compteur, puis l’installation et la mise en service de votre système de chauffage au gaz

Dans le cas où vous ne pourriez pas profiter d’un abonnement au gaz de ville, il faudra acheter ou louer une cuve de stockage pour le GPL, aérienne ou enterrée.

526 € / an Simulation rapide
Gratuit et Sans Engagement

C’est le montant moyen des économies réalisées grâce à l’installation d’une chaudière à condensation gaz dans un logement.

Avantages et les inconvénients

Choisir de se chauffer au gaz semble une option intéressante en raison des nombreux avantages de cette source d’énergie :

  • Un excellent confort thermique
  • Un combustible peu polluant : comparé au fioul ou au charbon, le gaz naturel a un plus faible impact sur l’environnement.
  • Les technologies récentes, comme la réutilisation de la condensation limite à la fois la consommation d’énergie et les rejets de gaz dans l’atmosphère.
  • Très polyvalent et facile à mettre en place, le gaz peut répondre à tous les besoins de chauffage domestique.
  • Le gaz est actuellement moins cher que l’électricité, la différence étant de l’ordre de 20 % sur la facture annuelle. Ses tarifs sont réglementés par l’État et vous pouvez choisir votre fournisseur d’énergie.
  • Pour toutes ces raisons, le remplacement d’un équipement vétuste ou polluant par une chaudière au gaz à haute performance énergétique est vivement encouragé par des aides de l’État : CITE, Éco-PTZ, aides de l’Anah, Prime Conversion Chaudière, TVA à taux réduit…

Cependant, comme toutes les sources d’énergie employées pour le chauffage, le gaz a aussi ses inconvénients :

  • Si le gaz naturel est actuellement accessible à un prix raisonnable, cette ressource fossile est disponible en quantité limitée et ses prix pourraient augmenter fortement dans les années à venir.
  • Les réseaux de gaz de ville ne couvrent pas tout le territoire français : en zone rurale, opter pour une citerne de stockage GPL s’avère souvent la seule solution, ce qui est moins avantageux économiquement et occasionne davantage de contraintes et d’entretien.
  • Les installations utilisant ce combustible inflammable doivent être soumises à des contrôles très stricts, en raison du risque de fuites et d’explosion liées à l’utilisation du gaz. La plupart des accidents domestiques sont liés à la vétusté des chaudières et des circuits de chauffage.
Devis gratuit pour vos travaux de rénovation

Trouvez le bon artisan pour réaliser vos travaux.


Faites réaliser vos travaux par des artisans qualifiés près de chez vous grâce à notre réseau de 1.700 partenaires installateurs. Demandez vos devis gratuits pour réaliser vos travaux de rénovation..


Devis gratuit et sans engagement

Chaudière gaz à condensation : vos questions