Comment et Pourquoi devenir une Entreprise RGE

Comment et Pourquoi devenir RGEDans un an tout juste, au 1er juillet 2014, les aides publiques, accordées dans le cadre de la rénovation énergétique des logements, seront conditionnées au recours à des entreprises labélisées RGE (Reconnu Grenelle de l’Environnement).
Cette décision du gouvernement marque sa volonté d’éviter les effets d’aubaine et de faire réaliser des travaux qualitatifs s’inscrivant dans la durée.
Dès le début, Quelle Energie, qui conseille des milliers de particuliers sur leurs travaux d’économies d’énergie, s’est attachée à ce critère qualitatif. Les particuliers qui s’adressent à nous sont dans l’attente d’artisans certifiés. Ainsi, si vous êtes artisan, possesseur d’une des certifications RGE, vous pouvez faire appel à Quelle Energie et trouver des chantiers sur votre département.

Et si ce n’est pas encore le cas, voici comment et auprès de quels organismes vous pouvez obtenir vos certifications et les raisons pour lesquelles vous devez en être possesseur.

Comment devenir une entreprise Reconnue Grenelle de l’Environnement

A partir du 1er janvier 2014, les certifications RGE seront obligatoires pour que vos clients puissent avoir recours aux aides du gouvernement, comme le Crédit d’Impôt ou l’Eco-PTZ.. Différents organismes délivrent des certifications Reconnues Grenelle de l’Environnement. Chacun d’entre eux apportent une expertise différente sur les compétences des entreprises du bâtiment. Du gros-œuvre aux finitions, 16 725 certifications différentes viennent valider les compétences des entreprises.

  • Qualibat : C’est un organisme créé en 1949, il regroupe 29 247 entreprises du bâtiment (fin 2012). 80% des donneurs d’ordre et maîtres d’ouvrage s’appuient sur la délivrance de ses certifications pour choisir au mieux leurs entreprises. (Plus d’informations sur Qualibat)
  • Eco Artisan : Il s’agit là d’une marque créée par la CAPEB (Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment). Cette confédération compte 100 000 adhérents, et pourtant le nombre d’artisans possesseur du label Eco Artisan reste faible aujourd’hui : moins de 2 500 certifications avaient été accordées, en fin d’année 2012. (Plus d’informations sur Eco-Artisan)
  • Les Pros de la Performance Energétique : Comme Eco-Artisan pour la CAPEB, Les Pros de la Performance Energétique est une marque de la fédération concurrente, la FFB (Fédération Française du Bâtiment) et gérée par Qualibat. La FFB compte 42 000 artisans et un millier d’entre eux sont détenteurs de certifications RGE. (Plus d’informations sur Les Pros de la Performance Energétique)
  • Qualit’EnR : C’est un organisme créé par l’ADEME, ses certifications sont spécialisées dans les énergies renouvelables et sont réparties par familles de produits :
    – Quali’Sol : certifie les activités du solaire thermique
    – Quali’PV : certifie les activités du solaire photovoltaïque
    – Quali’Bois : Certifie les activités du chauffage bois
    – Quali’PAC : certifie les activités des pompes à Chaleur
    (Plus d’informations sur Qualit’ENR)
  • QualifElec : C’est un organisme créé en 1955, à l’initiative des acteurs du secteur de l’équipement électrique et énergétique. (Plus d’informations sur QualifElec)

Une certification RGE pour trouver des chantiers

Pour les installateurs, l’obtention de ces certifications, bien que représentant un coût pour leur entreprise, est un réel atout pour trouver des chantiers. Ces labels répondent en effet à deux demandes précises des particuliers :

  • Pouvoir recourir aux aides pour financer leurs travaux : pour 56% des Français, le coût est le frein majeur à la réalisation de leur projet. Les particuliers qui contactent Quelle Energie, savent que nos installateurs sont d’ores et déjà certifiés RGE. Formés dans le processus des certifications, les artisans sont à même de les conseiller sur les conditions d’obtention, les formalités et les limites des aides disponibles pour leur permettre de réaliser leur projet dans des conditions financières optimales.
  • Faire confiance aux installateurs qu’ils contactent. Ce critère de confiance est décisif pour 71% des particuliers* lors du choix d’un installateur. La possession d’une certification contribue à cette confiance.

Le gouvernement espère voir le chiffre actuel estimé à 7 500 professionnels RGE passer à 18 000 d’ici mi-2014, et à 30 000 avant 2017, pour atteindre à cette date l’objectif du plan de rénovation énergétique de l’habitat, soit 500 000 rénovations par an.

Voir les organismes reconnus RGE :
QUALIBAT – La pyramide bleue, symbole de compétence technique
ECO Artisan – Artisans de la rénovation énergétique
Les Pros de la Performance – Artisans engagés dans la préservation de l’environnement
Qualit’EnR – Les certifications spécialisées dans les énergies renouvelables
QUALIFELEC – Qualification des entreprises du génie électrique et énergétique

* Enquête réalisée auprès des particuliers Quelle Energie

Découvrez tous les services Quelle Energie Pro



Vos réactions

10 Jan

Nous aimerons avoir plus d’information pour adhérer

kestelbandt
15 Jan

Bonjour,

Le magazine QuelleErnergiePro.fr est un site internet indépendant permettant aux professionnels de s’informer sur les actualités du marché de la rénovation énergétique, à travers des reportages, des articles et des témoignages. Nous informons sur les différentes qualifications mais nous n’en délivrons pas.

Pouvez-vous m’indiquer les produits que vous proposez svp ? Je pourrai ainsi vous indiquer à qui vous pouvez vous adresser directement.

Cordialement

Pauline Metayer
06 Mai

Je trouve ceci n’importe quoi beaucoup de démarche pour un agrément et beaucoup de dossiers à remplir.

Cordialement

grandremy
03 Juin

Bonjour,

Le label RGE est une qualification qui permet de valoriser le savoir-faire des artisans. Certes la procédure de certification peut être compliquée mais les organismes tentent de la simplifier au maximum.

En tant que particulier, il peut être difficile de s’y retrouver parmi tous les professionnels et ce label a pour objectif de les aider dans leur projet.

Pauline Metayer
07 Fév

bonjour ,
Peut on devenir RGE avec un statue d’auto entrepreneur ?

Roussel
09 Fév

Bonjour,

Oui, tout à fait.

Bien à vous,

Céline Lequeux
10 Mar

Bonjour,

Quelles sont les conditions supplémentaires pour les entreprises étrangères ne travaillant essentiellement sur le territoires français?

jagged edge
26 Mar

Bonjour,

Afin d’être certifiée, l’entreprise doit satisfaire aux exigences suivantes en produisant les documents correspondants :
– Etre inscrit au Registre du Commerce et des Sociétés ou au Répertoire des Métiers ;
– Ne pas être en état de liquidation judiciaire, de cessation d’activités ;
– Les dirigeants de fait ou de droit ne doivent pas faire l’objet d’une
interdiction de gérer ou d’une décision de faillite personnelle ;
– Etre en règle avec les obligations relatives au paiement des cotisations sociales ;
– Etre en règle avec les obligations relatives au paiement des impôts ettaxes ;
– Produire les attestations justifiant la souscription des assurances couvrant la responsabilité liées à l’exercice des activités concernées par la ou les certifications demandées ;
– Ne pas appartenir à une société dont le siège social est situé dans un pays avec lequel tout commerce est interdit.

==> Pour répondre à ces exigences, les entreprises étrangères doivent produire les documents équivalents délivrés par les services et autorités compétentes du pays où elles exercent.

Bien à vous,

Céline Lequeux
11 Mar

cette mention RGE est surtout une obligation de moyen ,
des centaine de très petite entreprise et petite entreprise sont en colère de voir la façon dont à été élaboré l’obtention de ce label .

le pire de cette prise en otage est le fait que cette mention soit adossé à des organismes certificateurs comme « qualibat » ,notoirement boudé par les petits artisans ,pour leur gout des choses payantes ..
pour l’occasion ,quelle aubaine pour eux et leurs acolytes de syndicats « d’artisans  » partisans et profiteurs qui n’entretiennent qu’eux même.
Complices pour le coup des lobbys de fabricants,
qui aiment à indiquer aux politiques ainsi qu’aux serviles certificateurs et syndicats qui empochent au passage un juteux marché de cotisations et de frais de dossiers ,quelle direction prendre ,pourvu qu’il s’agisse de vendre et de payer .
cela ne garanti pas qu’une entreprise qui travaille pour un client est « plus consciencieuse » parce qu’elle est RGE .
cela lui donne concrètement l’avantage de pouvoir proposer à ces clients l’obtention de crédit d’impôt,ce qu’une non RGE ne pourra plus faire … bravo pour l’égalité face au travail…
c’est la mauvaise façon d’amener les gens à être responsables de leur environnement

J-Chistophe Delpech
11 Mar

Quant à « Roussel » qui pose la question sur l’obtention du label RGE par QUALIBAT quand on est auto-entreprise ,
officiellement cela est tout à fait faisable ,il suffit d’avoir un siret ,et d’être enregistré au RM de votre secteur ,mais officieusement tout est fait pour que Qualibat recale les auto-entrepreneurs ,bète noire des « fédérations d’artisans » cela fait partie des ententes dont on ne parle pas …consistant à écarter le plus possible les A-E pour faire plaisir à la CAPEB et la FFB malheureusement .

J-Christophe Delpech
17 Mar

Je viens de signer un devis avec un artisan, Il ne m’a pas informé qu’il n’était pas RGE ce qui implique que je ne pourrais pas bénéficier du crédit d’impôt. Puisse-je rompre le contrat avant que tout travaux soit commencer ? Le devis a été signé il y a 10 jours ?

Cordialement,

AN

nouveau
23 Mar

Bonjour,

Un devis vaut contrat. En effet, le fait que l’on ait apposé sa signature sur ce document manifeste l’existence du consentement. Un artisan ou un vendeur vous a fait une offre que vous avez acceptée. Il est alors impossible de le résilier sauf à trouver un arrangement à l’amiable avec le vendeur.

Bien à vous,

Céline Lequeux

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi lu