En 2013, le chauffage a coûté en moyenne 1.660 € aux Français

Le chauffage constitue une part importante du budget des ménages, environ 70 % de ses dépenses énergétiques. En 2013, la facture de chauffage moyenne était de 1.660 €, selon notre étude réalisée à partir d’un échantillon représentatif de 250.000 bilans énergétiques effectués sur QuelleEnergie.fr et dont vous trouverez l’infographie complète en bas de cet article. Une dépense conséquente lorsqu’on la compare à la valeur actuelle du salaire minimum français. Le chauffage est pourtant indispensable, et de surcroît en hiver, cette dépense est donc inévitable. Mais il existe des manières pour la réduire considérablement ! Découvrez quel chauffage est le plus adapté à votre logement et combien d’économies vous pourrez réaliser grâce à notre simulateur chauffage en ligne.

Des habitudes électriques qui persistent

En 2013, le chauffage a coûté en moyenne 1.660 € aux FrançaisEn 2013, l’électrique reste le type de chauffage le plus utilisé par les Français : plus de 35 % l’utilisent.
Ainsi, malgré une lourde facture annuelle moyenne proche de 1.600 €, le chauffage électrique poursuit sa croissance au sein des foyers français.

Le fioul et le gaz sont également des énergies très répandues puisqu’un quart des ménages y a toujours recours.

En dépit des incitations gouvernementales, les particuliers ont des réticences à investir dans des énergies 100% renouvelables.

Une énergie de chauffage, un prix

En 2013, le chauffage a coûté en moyenne 1.660 € aux FrançaisEn 2013, la facture de chauffage moyenne est de 1.660 € et reste donc stable par rapport à 2012 (1.665 €). Au regard de l’énergie utilisée, la dépense est plus ou moins importante.

Le fioul reste le mode de chauffage le plus coûteux avec une facture moyenne de 2.117 € en 2013.

Loin derrière, le bois reste le combustible le plus accessible avec un coût moyen annuel de 706 €. Il ne connaît pourtant pas grand succès : seulement 8% des foyers en font leur chauffage principal.

Un degré en moins, des économies en plus

En 2013, le chauffage a coûté en moyenne 1.660 € aux Français
La plupart des Français chauffe leur logement à 20°C et ce malgré les recommandations de l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

En effet, l’Agence conseille de chauffer son intérieur à 19°C.

Un degré de différence qui permettrait aux ménages de réaliser jusqu’à 7% d’économies sur leur facture de chauffage.

Le chauffage d’appoint délaissé

En 2013, le chauffage a coûté en moyenne 1.660 € aux FrançaisEn un an, le chauffage d’appoint a perdu la moitié de ses adeptes.
En effet, 25 % des Français déclaraient avoir un chauffage d’appoint en 2012, ils n’étaient plus que 13 % en 2013.

Cette baisse est certainement liée aux efforts mis en œuvre par les particuliers dans le cadre de la rénovation énergétique.

Ainsi, en s’équipant de chauffages plus performants, l’utilisation de systèmes d’appoint a fortement diminué.

En 2013, le chauffage a coûté en moyenne 1.660 € aux Français

On en parle dans cet article

Le chauffage au bois

Le chauffage au bois est peu coûteux et respectueux de l’environnement. Le bois comme combustible est, en effet, l’énergie la moins chère du marché !

Le chauffage

Il existe de nombreux types de chauffage allant du chauffage à inertie au plancher chauffant alimenté par une chaudière à condensation en passant par les énergies renouvelables.

En savoir plus

L’électricité

L’électricité est une énergie dont le prix ne fait qu’augmenter. Entre 2002 et 2012, elle a connu une hausse de 17%, ce qui fait de cette énergie la plus chère du marché !

Vos réactions

20 Fév

Les Français ne semblaient pas vouloir passer au chauffage au bois… Je pense que la difficulté pour commander du bois et surtout le stocker doit expliquer cette réticence. Déjà, les foyers qui résident dans un appartement ne sont pas de fait concernés par de type de chauffage. Ensuite, il y a sans doute plus de maisons équipées de convecteurs électriques que d’habitations comportant au moins une cheminée ou une chaudière à bois. Si les pouvoirs publics souhaitent cette conversion d’une majorité des Français au chauffage au bois, il devra faciliter ces accès à ce type de chauffage.

chauffage à nimes
21 Mar

@Chauffage à nimes : Le bois est l’énergie la moins chère du marché. Donc, déjà, cet argument pousse certains à se « convertir ». Pour le stockage, cela dépend de l’appareil. Par exemple, le poêle à granulés de bois a déjà un stock de granulés intégré au poêle. D’ailleurs, même les appartements peuvent se chauffer au bois. Les poêles à bois sont tout à fait envisageables pour ces logements. Autre incitation déjà présente : la TVA à taux réduit !

Mathilde Chevallier
09 Sep

Oui mais… les sources d’énergie ne sont pas une information suffisante : il serait plus intéressant de savoir le montant de la facture par m2 par habitant, par exemple. Il serait intéressant aussi d’en savoir plus sur la répartition des maisons bien calfeutrés, fortement isolées, les maisons passives, les techniques de chauffe avant-gardistes (comme les poêles à bois qui ne consomment presque rien) ou l’utilisation d’un « chauffage d’appoint » comme unique chauffage. Et de savoir les souhaits / les projets / le niveau de connaissance des gens en la matière. Tout un programme, certes, mais … le mégawattheure le moins cher, c’est bien celui qui n’est pas consommé !

Soria
23 Sep

@ Soria : Merci pour votre contribution. Vous avez tout-à-fait raison. Une moyenne saura d’autant mieux interprétée que le contexte ayant permis d’y arriver est connu et une meilleure information du public ne peut qu’être bénéfique. Je vous invite à consulter l’article qui reprend les statistiques les plus récentes et propose quelques pistes d’explication : http://www.quelleenergie.fr/magazine/economies-energie/depenses-energetiques-baisse-causes-38106/

Manuel Blanc
26 Jan

Je ne comprends pas: suite à la COP 21, il me paraissait logique que le prix du gaz augmente et pas le prix de l’électricité. C’est le contraire qui se passe, aujourd’hui le prix de l’électricité avec toutes ses taxes est deux fois et demie plus chère que le gaz. Conclusion: si vous le pouvez passez au gaz et tant pis pour la planète; en tant que particulier on ne peut pas tout porter, aux politiques à faire leur boulot!!

Georges


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue-38fab23c9da360e80f979d437e3bf185

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue-a84290216ebbc67b923396c1f1730c7b

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue-a68affdfc3805c3d9671dd35ca2b3e3d

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit

Nouveau

Price-white-a06d4336ddeb3b42724fc84db078c559

Estimez le coût de vos travaux dans votre région
Faire le test


Avis des internautes (1251)

8,7/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :