C’est le moment de changer vos fenêtres

C’est le moment de changer vos fenêtres

Vous souhaitez construire durablement et réaliser des économies d’énergie ? Isoler son logement est la première chose à faire. Presque 30% des pertes de chaleur sont dues à une mauvaise isolation des fenêtres, commencez donc par là. Vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt plus élevé et simplifié.

Réalisez des économies d’énergie

Faites des économies en changeant vos fenêtres

Des fenêtres peu performantes peuvent engendrer de grandes pertes d’énergie. Les pertes par les parois vitrées représentent 5% à 30% de la facture de chauffage. Si vous posez des fenêtres à isolation thermique renforcée, vous pouvez réduire considérablement ces dépenses énergétiques.

Un nouveau crédit d’impôt à 30%

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est désormais au taux de 30%. Les particuliers peuvent en bénéficier pour le remplacement de leurs fenêtres, leur porte d’entrée ou leurs volets.

Cette aide pour les travaux d’économies d’énergie peut donc inciter à sauter le pas pour changer ses fenêtres pour du double ou triple vitrage très performant par exemple. Mais attention, depuis le 1er janvier 2015, vous devez impérativement faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) afin de bénéficier du crédit d’impôt. Pensez à vérifier que le professionnel est bien RGE avant de signer le devis.

Vous souhaitez réaliser des économies d’énergie ? Le simulateur gratuit Quelle Energie vous permet de savoir quelles sont les solutions les mieux adaptées pour votre logement.

Les critères d’éligibilité technique

Les critères ci-dessous s’appliquent au CITE et à l’éco-PTZ.

Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées et des portes d’entrée Caractéristiques et performances en métropole, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Mayotte et à la Réunion
Fenêtres ou portes-fenêtres Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≥ 0,3 ou Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36
Portes d’entrée donnant sur l’extérieur (éligibles uniquement depuis le 1er janvier 2010) Ud ≤ 1,7 W/ m² °K
Vitrages de remplacement à isolation renforcée (vitrages à faible émissivité) Ug ≤ 1,1 W/m² °K
Doubles fenêtres (seconde fenêtre sur la baie) avec un double vitrage renforcé Uw ≤ 1,8 W/m².K et, à partir du 1er janvier 2013, Sw ≥ 0,32
Volets isolants caractérisés par une résistance thermique additionnelle apportée par l’ensemble volet-lame d’air ventilé R > 0,22 m² °K/W
Fenêtres de toiture Uw ≤ 1,5 W/m².K et Sw ≤ 0,36

Ug, Uw : coefficient de transmission surfacique. La performance thermique d’une paroi vitrée dépend de la nature de la menuiserie, des performances du vitrage et de la qualité de la mise en œuvre de la fenêtre. Plus U est faible, plus le produit est isolant.
R : résistance thermique du volet isolant. Plus R est important, plus le produit est isolant.
Sw : facteur solaire, grandeur caractérisant le comportement du vitrage vis-à-vis des apports solaires.

Faites appel à un professionnel

Changer une fenêtre peut se révéler une affaire délicate si on n’a pas l’âme d’un bricoleur. Pour obtenir un résultat parfait et dans les normes en vigueur, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel. Vous évitez ainsi tous problèmes liés à l’étanchéité, l’isolation ou la pose de la vitre. De plus, la vitesse d’installation est impressionnante car il convient généralement d’une demi-journée pour poser et installer correctement la fenêtre.

C’est au niveau financier que les avantages se font aussi ressentir puisqu’en faisant appel à un professionnel RGE, vous pouvez prétendre aux aides de l’Etat comme le crédit d’impôt (CITE) ou l’éco-prêt à taux zéro.

Source : http://www.developpement-durable.gouv.fr/

Pourquoi ne pas faire isoler votre logement en plus de vos fenêtres ?

Grâce au Pacte Energie Solidarité, c’est aussi le moment de renforcer votre isolation. Ce programme validé par le Ministère de l’écologie et du développement durable aide les particuliers à isoler leurs combles perdus à partir de 1 € seulement. Financé par les CEE, le programme PES lutte contre la précarité énergétique et soutient les ménages à revenus modeste pour faire des économies d’énergie non-négligeables au sein de leur résidence. Si toutefois vos combles ne sont pas des combles perdus, vous pouvez aussi faire isoler vos combles à moindre coût en faisant appel aux aides existantes : crédit d’impôt, Prime Energie Plus, aides de l’ANAH, éco-PTZ…

Vous avez toutes les cartes en main pour améliorer l’enveloppe énergétique de votre logement et réaliser d’importantes économies sur vos factures.

On en parle dans cet article

Le crédit d’impôt

Les particuliers qui veulent équiper leur habitation principale avec un système d’économies d’énergie peuvent bénéficier d’un soutien financier sous la forme d’un Crédit d’Impôt.

En savoir plus

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions

19 Fév

Le RGE une foutaise, ça sert juste à prendre encore un peu plus d’argent aux artisans. Pour mon cas, j’ai fait la formation et je suis reçu au QCM depuis le mois de novembre mais mon dossier sera peut-être validé au mois de mars car Qualibat est incapable de suivre. Pendant ce temps, je ne peux plus faire de devis car je n’ai pas l’autocollant qui vaut aussi au passage 90 €. BRAVO LA FRANCE

henri raymond
20 Fév

@Henri Raymond : Pourquoi avez-vous donc entrepris la certification RGE si vous trouvez que c’est « une foutaise » ? De plus, il est tout à fait normal que Qualibat prenne du temps pour ses dossiers puisque l’organisme croule sous la demande. La notion de RGE existe depuis 2011. Vous auriez pu vous certifier il y a déjà 4 ans et votre dossier aurait été traité bien plus rapidement.

Mathilde Chevallier
04 Mai

RAYMONT JE SUIS TOUT A FAIT D’ACCORD AVEC VOUS, MOI JE REFUSE EN BLOC LE RGE QUALIBAT / http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/arretons-desastre-programme-systeme-rge-nbsp-797.html
N’EN DÉPLAISE A MATHILDE CHEVALLIER, NOUS SOMMES TRÈS NOMBREUX A REJETER CE « désastre programmé du système RGE » qui tue les Artisans.
Voir lien ci-dessous:
http://rge-info.com/
TRIPOSA.B

TRIPOSA
04 Mai

@Triposa : Je ne suis ni pour ni contre, à vrai dire. Le fait est qu’elle est nécessaire à l’artisan pour faire bénéficier ses clients aux aides ! Si vous ne souhaitez pas vous faire certifier, c’est tout à fait votre choix, évidemment. Mais, je serai curieuse de connaître le nombre de vos commandes depuis le 1er janvier 2015, date d’éco-conditionnalité pour le crédit d’impôt… De nombreux artisans ont expliqué qu’ils perdaient des chantiers à cause de cela. Si vous voulez survivre, vous n’avez pas vraiment le choix. C’est surtout en cela que cette certification est injuste.

Mathilde Chevallier
04 Mai

INJUSTE c’est le mot, mais aussi ABUS, nous sommes obligés de payer pour travailler, une certification qui ne garantit en rien la qualité du travail (les entreprises comme KparK… sont certifiées RGE alors qu’elles croulent sous les plaintes de malfaçons).
Certifications RGE, QUALIBAT… qui servent à une seule chose : engraisser les pseudos organismes sur le dos des artisans.
Et engraisser encore plus les grosses entreprises.
Mathilde Chevallier, merci mon carnet de commande va assez bien. J’ai la chance d’avoir de très bons clients depuis 35 ans, de bon services le BAO (bouche à oreilles), trois lettres aussi, mais qui ne lèsent personnes. De plus, je travaille aussi dans les maisons neuves pour 50% de mon chiffre d’affaires (Installation de menuiserie de très bonne qualité et de marque française).
Je sais très bien que la plupart de mes confrères sont obligés de passer la qualif. RGE/QUALIBAT. Payer pour pouvoir travailler, c’est ça la France. Affligeant, injuste….

TRIPOSA
04 Mai

J’ai oublié ci-dessus de dire que même si je ne survis pas, je refuse le RGE.
J’irai grossir les listes de pôle emploi et demander le RSA comme de nombreux artisans et auto-entrepreneurs depuis quelques mois. C’est ça aussi l’effet RGE.

TRIPOSA
04 Mai

Bien dit Henri Raymond et Triposa, je suis aussi un opposant au dispositif RGE tel qu’il se présente aujourd’hui, je cherche sur la toile et je suis tombé sur ce post et je suis soulagé de voir que les artisans ne sont pas tous des moutons et que certains se révoltent.
Ci-dessous des liens que j’ai trouvés. La colère gronde :
« Difficultés très lourdes en termes de coût et de gestion »
http://www.lemoniteur.fr/article/rge-la-capeb-propose-cinq-mesures-pour-simplifier-le-dispositif-26449519
« Le dispositif « Reconnu Garant de l’Environnement », coûteux et contraignant pour les entreprises, est également inefficace à garantir au maître d’ouvrage tant une réelle efficience thermique qu’une progression de la qualité environnementale du bâti.

Entre artisans qui baissent les bras et colère qui monte, le décret sur l’écoconditionnalité des aides, en rendant le label incontournable, est la goutte qui fait déborder une coupe déjà trop pleine ! »
http://www.lemoniteur.fr/article/rge-rien-ne-garantit-l-efficacite-pour-l-ufc-que-choisir-24580249
POLI.J

POLI
13 Mai

@Triposa : Je sais bien que la formation est payante et que dans les faits, certaines entreprises ayant la certification ne fournissent pourtant pas un travail de qualité. C’est ce qu’a dénoncé il n’y a pas très longtemps l’UFC Que Choisir : http://www.quechoisir.org/immobilier-logement/achat-vente-travaux/renovation/communique-renovation-energetique-des-logements-la-pietre-performance-des-professionnels-impose-une-reconstruction-du-systeme

Mathilde Chevallier
29 Mai

Bravo pour vos dires Henri Raymond et Triposa. Enfin, je ne me sens pas tout seul dans ma campagne : rejet depuis le début de cette M… « RGE », je ne le passerais jamais, quitte à fermer. J’ai commencé la menuiserie à l’âge de 16 ans, je me suis installé à 25 avec mon CAP et j’en ai 51. Moi, je travaille à 80 % en rénovation. Je perds quelques chantiers et mon fournisseur PVC et alu ne peut pas me référencer chez lui (et oui, je fabrique encore mon bois). J’ai quitté les bancs d’école très tôt pour faire ce métier en alternance et ce n’est pas pour y retourner à 51 balais pour passer un QCM qui n’a pratiquement rien à voir avec mon métier. Nous apprenons automatiquement les nouvelles normes (pose ou fabrication) par nos fournisseurs qui eux sont déjà dans l’obligation de label. Tous ça est juste une façon de renflouer des caisses de pseudo organisme de protection de l’artisanat. Je ne suis pas un mouton, Mme Chevallier, et si je n’arrive pas à survivre de mon métier, je ferais « RSA ». C’est plus facile et je serais mieux vu qu’artisan. Un petit point positif quand même pour finir : j’ai la chance que certains architectes bâtiment apprécient mon travail et me soutiennent en me donnant toujours leurs rénovations. J’attends le 1er juillet pour voir le résultat final mais j’ai peu d’espoir.

Gilbert haurat
01 Juin

@Gilbert Haurat : Il ne me semble pas avoir qualifié les artisans RGE de moutons. Vous devez plutôt faire allusion au commentaire de POLI.

Mathilde Chevallier
12 Fév

Cet article m’aidera beaucoup puisque c’est le moment de changer mes fenêtres. Je ne savais pas que les pertes par les parois vitrées représentaient 5% à 30% de la facture de chauffage. Alors, il me semble que l’isolation des fenêtres est tellement importante. Est-ce qu’il y a des façons différentes d’isoler des fenêtres ?

clarice ledoux
02 Juin

Bonjour,

Vous avez changé votre article mais pas répondu à mon question (ni conservé mon commentaire ?!). Qu’en est-il du critère de changer 50 % des fenêtres pour bénéficier de l’éco-ptz dans le cadre d’un bouquet de 2 travaux ? Ce critère existe-t-il toujours ou non ?
Merci pour votre réponse.

Maud
04 Juin

Bonjour,

Afin que le remplacement des fenêtres soit éligible à l’éco-ptz, les travaux doivent conduire à remplacer au moins la moitié des fenêtres et portes-fenêtres du logement.

Par exemple, si vous avez 4 fenêtres sur 10 ont déjà été changées, il est nécessaire d’intervenir sur au moins la moitié des fenêtres du logement, soit au moins 5 pour obtenir l’éco-ptz.

Le professionnel, en lien avec l’emprunteur, vérifiera ce point en attestant de l’éligibilité des travaux à l’éco-prêt.

Bien à vous,

Céline Lequeux
06 Oct

Etant non imposable, comment ça marche ???

Fraysse


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue-38fab23c9da360e80f979d437e3bf185

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue-a84290216ebbc67b923396c1f1730c7b

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue-a68affdfc3805c3d9671dd35ca2b3e3d

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit

Nouveau

Price-white-a06d4336ddeb3b42724fc84db078c559

Estimez le coût de vos travaux dans votre région
Faire le test


Avis des internautes (1247)

8,7/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :