Blogueurs engagés : Michèle d’Attention à la Terre

Quelle Energie vous propose une nouvelle série d’interview consacrée cette fois ci aux blogueurs engagés dans des projets qui ont du sens. Une trace sur le net ne disparait jamais. Et ces blogueurs l’ont bien compris. La portée de leur mot est souvent lue et relue par les internautes. C’est pourquoi ils ont choisit de rendre leur parole utile en consacrant leur contenu autour des sujets environnementaux. Nous inaugurons cette série avec un blog plein d’humour et d’intelligence. Attention à la terre, un blog classé « environnement » qui a même reçu le Golden Blog Award 2011 du meilleur blog de sa catégorie. Michèle, créatrice et rédactrice du blog, est engagée depuis longtemps dans la cause écologique. Découvrez ses motivations, ses engagements et ses convictions qui font sa force et sont, tout aussi, durable.

Qu’est ce qui vous a poussé à devenir actif dans la bataille écologique ?

Le désir d’informer, car je continue de penser que les gens ne font pas consciemment des erreurs. S’ils comprenaient les conséquences à long terme de certains de leurs actes, ils n’agiraient pas en gaspillant, ils trieraient leurs déchets, ils pollueraient moins…

Bloguer est-il votre métier à temps plein ?

Non, c’est un hobby, qui prend pas mal de temps (recherche sur les sujets choisis, traitement des infos, des photos, vidéos..) Il faut compter en moyenne 8h/semaine. J’ai la chance de ne plus devoir travailler, mon mari ayant atteint l’âge de la retraite l’année dernière, j’ai décidé d’également “lever le pied” ! Mais j’ai travaillé en tant qu’institutrice, prof de gym, également dans les huiles essentielles et dans l’électronique !

Quelle est votre priorité écolo ?

A court terme, je pense aux déchets : en amont : j’espère que les producteurs vont enfin réduire les emballages et les rendre vraiment recyclables, puis, en aval, le tri des déchets est tout aussi important afin de promouvoir leur transformation. A plus long terme, je pense à l’habitat, aux efforts qu’il va falloir faire dans la construction et la rénovation afin d’éviter les pertes d’énergie grâce à l’isolation.

Entre dramatisation et déni de l’urgence environnementale, que faut-il penser ?

Je ramènerais le problème à l’échelle locale. Si chaque pays adoptaient des lois adaptées aux problèmes locaux, la terre se porterait mieux et les habitants seraient plus motivés, ils verraient concrètement les bénéfices de leurs efforts à plus petite échelle.

Quels sont vos gestes écolo ?

Ils sont nombreux, c’est une attitude de vie, tout tourne autour du “non gaspillage” et, quand j’achète quelque chose je me pose la question : quel déchet cela va-t-il entraîner, y a-t-il une alternative à l’action que je vais effectuer. Sans pour autant tomber dans l’acharnement. Je fabrique mes produits de lessive et d’entretien, nous faisons attention aux consommations d’eau, d’électricité, les enfants ont porté des langes en tissus, nous achetons le plus possible “local” pour l’alimentation… etc, jusqu’à la rénovation de notre maison : nous avons entrepris l’isolation par l’extérieur, ce qui entraîne un gros chantier de fond qui sera bientôt expliqué sur Attention à la Terre.

Et si vous étiez ministre du développement durable, quelle serait votre première réforme ?

Une réforme de fond quant à l’habitat : la revue à la baisse des normes acceptées (un grand pas a déjà été effectué) et des primes plus importantes pour inciter les gens à encore mieux isoler, ce qui leur procurerait un confort de vie amélioré, je m’attaquerais également aux usines qui polluent ainsi qu’au nucléaire… car je reste persuadée que si on mettait le paquet dans la recherche au niveau des énergies renouvelables, la pénurie d’énergie fossile et l’amélioration de notre environnement ne seraient plus un problème.

Pourquoi avoir choisi de communiquer sur un blog ?

La lecture sur ordinateur/tablette/liseuse électronique sera la lecture de demain et permet sans grands moyens une diffusion mondiale. Le blog offre la proximité avec les lecteurs, grâce aux échanges via les commentaires ainsi qu’une certaine liberté d’expression.

Quelle influence et quel rôle tiennent les blogs dans le monde écolo ?

Il y en a de plus en plus, ce n’est certainement pas un hasard. Quand j’ai lancé Attention à la terre fin 2006, le sujet n’était pas encore aussi populaire, mais certains blogs sont devenus une référence dans le domaine, je pense à Vertissimo qui a lancé un salon virtuel de l’habitat bio, inimaginable il y a 10 ans d’ici ! ou au blog de l’imprimerie Villière : une imprimerie qui a privilégié les alternatives vertes pour une impression écologique offset et numérique (l’éco-blog), ce sont des blogs/sites qui informent, c’est cela que je cherche.

Quel est votre sujet fétiche ?

La décroissance positive !

Comment sensibiliser les internautes ?

En positivant, en ne leur cassant pas les oreilles avec le côté noir de l’écologie mais en montrant les bénéfices immédiats qu’ils auraient en changeant certaines “petites” choses au quotidien. Pas besoin de se flageller pour avoir chaud ou de parcourir en courant les 20 km qui les séparent de leur lieu de travail (quoique, ça leur ferait du bien…) les laisser venir, travailler leur curiosité, les faire participer à des service d’échange local (S.E.L.)…

Quelle énergie sera principalement utilisée en 2030 ?

Je ne suis pas devin, mais, si le tournant amorcé pour le moment se concrétise, on peut espérer que d’ici 18 ans les énergies renouvelables seront utilisées à 90% et qu’il ne restera plus que 10% d’utilisation d’énergie fossile…. je rêve ?

Le mot de la fin, l’énergie pour vous c’est…

La vie en vert !!

Bloggueurs engagés : une touche de vert sur la toile, découvrez les autres interviews de la série :
Mickaël d’éco-blog
Emilie et Flore d’Eco-créateurs

Vos réactions

07 Mai

C’est un site génial et sa créatrice – rédactrice est encore mieux … et son enthousiasme est une des énergies les plus durables et renouvelables que je connaisse. Je suis très fier d’elle … et de pouvoir partager sa vie en vert depuis 23 ans !!

Henri
27 Juin

: alors qui faut-il coirre si l’on ne peut plus coirre toutes les institutions qui gagnent de l’argent ? Bakchich info, le canard enchaine9, wikileaks, greenpeace, le vatican, la scientologie, la cours de justice de la Haye : tous font vivre des salarie9s, tous discre9dite9 ?Notez que je ne leur donne pas tous le meame cre9dit mais tous gagnant de l’argent, serait il possible de connaitre d’autres arguments discre9ditant Greenpeace que celui de l’argent ?Since8rement,Un citoyen qui ne demande qu’e0 coirre Greenpeace mais qui veut garder son esprit critique mais qui ne veut pas tomber dans la the9orie du complot permanent et aimerait bien pouvoir faire confiance e0 quelqu’un dans ce bas monde, mais qui est donc bien dans la merde

Mightybender


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue-38fab23c9da360e80f979d437e3bf185

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue-a84290216ebbc67b923396c1f1730c7b

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue-a68affdfc3805c3d9671dd35ca2b3e3d

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit

Nouveau

Price-white-a06d4336ddeb3b42724fc84db078c559

Estimez le coût de vos travaux dans votre région
Faire le test


Avis des internautes (1245)

8,7/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :