Le photovoltaïque au service de la mobilité durable

Article publié le 5 décembre 2011 par

Soyez le premier à commenter cet article »

Le photovoltaïque au service de la mobilité durable

Panneaux photovoltaïquesLa voiture électrique revient mais les idées reçues persistent. Pourtant, des sommes colossales ont été investies pour électrifier l’automobile à grande échelle et la rendre plus crédible face à la suprématie du moteur à combustion. Mais les constructeurs sont toujours confrontés à un problème soulevé depuis les premiers tours de roue de la voiture électrique : son autonomie. Malgré l’apparition de batteries toujours plus performantes, des entrepreneurs ont eu la vision d’inventer des solutions novatrices pour surpasser les avantages de la voiture à essence. C’est le cas de Julien Villalon, gérant de la société « envieterra » qui a imaginé une station-service pour véhicule électrique offrant une électricité 100 % renouvelable. Quelle Energie est donc allé voir de plus près cette solution innovante dénommée « basico2  » en posant quelques questions à l’initiateur de ce projet.

Quelle Energie : En quoi votre station de recharge peut-elle pallier au manque d’autonomie des véhicules électriques?

Julien Villalon : Nous développons des solutions et un réseau de stations basico2 permettant le stationnement de véhicules électriques et la recharge de ces derniers. Nous nous inscrivons dans la ligne directrice de la charte du 13 avril 2010 « Pour le déploiement d’infrastructures publiques de recharge de véhicules électriques » signé par plusieurs villes. L’automobiliste aura donc dans un avenir proche la possibilité de recharger sa voiture électrique à tout moment de la journée. Notre solution pouvant être intégrée aussi bien sur un parking de centre commercial que dans la rue, l’autonomie de la batterie ne sera donc plus un souci.

Il est tout de même impossible à l’heure actuelle d’effectuer un trajet de plus de 500 km avec ce type de véhicule, quelles sont vos propositions?

La voiture électrique impose une approche totalement différente et nouvelle par rapport à un véhicule essence. Avec ce dernier, lorsque votre réservoir est vide, vous faites le plein et cela vous prend 3 minutes. Lorsque vous roulerez en électrique, l’enjeu ne sera plus d’attendre que la batterie soit vide pour recharger mais au contraire de recharger dès que le véhicule est stationné. Une des clefs du succès des prochaines générations de véhicules électriques sera donc, très probablement la commodité d’emploi et l’assurance de toujours trouver une station de recharge où que l’on soit en dehors de sa borne domestique. Nous cherchons à travailler avec le plus grand nombre d’acteurs de la mobilité durable afin de proposer des services de qualité.

« Je suis persuadé que le marché du véhicule électrique va décoller, la demande va exploser avec une offre de plus en plus crédible et inévitable ! »

Quels services comptez-vous donc proposer autour de cette station de recharge?

Afin d’offrir aux véhicules électriques une zone bien identifiée pour le stationnement et la recharge, nous travaillons avec une société spécialisée dans la géo-localisation. Car en dehors des trajets quotidiens, la prise en compte des stations de recharge par les systèmes de navigation par satellite (GPS) facilitera la planification des trajets sans risque de tomber en « panne sèche ». De plus la localisation des stations de recharge rapide depuis le GPS contribuera à optimiser l’autonomie des batteries du véhicule. L’installation de nos stations permettra d’entrer dans un schéma de mobilité et de réseau maillé. Nous travaillons également sur la possibilité d’associer des points Wi-Fi et différents services à nos stations basico2. Autre avantage : le toit sécurise l’installation électrique en la protégeant des intempéries. Et en période estivale, le stationnement à l’ombre des panneaux solaires préservera l’autonomie du véhicule en limitant le recours à la climatisation.

Mis à part l’ombre apportée, pouvez-vous nous expliquer le rôle des panneaux photovoltaïques de cette station?

Le but premier de ces panneaux photovoltaïques n’est effectivement pas d’apporter de l’ombre aux voitures mais de produire de l’électricité et ainsi pouvoir recharger directement les véhicules branchés à la station. Pour 2 places de stationnement (offre évolutive et modulable), 5.5 KW de panneaux photovoltaïques sont disposés sur la structure. Ces panneaux sont également raccordés au réseau ERDF, l’énergie produite peut donc être vendue au sein du réseau lorsqu’il n’y a pas de véhicule en charge.

Quelles sont les autres solutions intégrées au système afin de limiter l’impact environnemental?

Après les panneaux solaires, nous avons réfléchi à un système capable d’allier haute technologie et biodiversité : l’idée de murs végétalisés est apparue comme une évidence. L’eau nécessaire à l’arrosage provient directement de l’eau de pluie collectée sur le toit et stockée dans des réservoirs. Autre engagement, lorsque les cellules photovoltaïques ne produisent pas, le véhicule peut quand même être rechargé avec une électricité d’origine 100 % renouvelable. Afin d’atteindre cet objectif, nous avons signé un partenariat avec un fournisseur d’électricité engagé dans ce sens. Les véhicules ainsi rechargés n’émettront pas de CO2 car seule l’origine de l’électricité utilisée pour sa recharge permet de déterminer les émissions de CO2 d’une voiture électrique !

Le système d’échange de batteries « Better Place » adopté par Renault et Nissan n’est-il pas une autre solution plus viable?

Ce système repose sur la normalisation des batteries et malheureusement ce n’est pas encore le cas. Il existe une multitude de batteries et les constructeurs ne sont pas prêts à s’associer afin d’établir une norme. Ce système fait face à un autre problème : celui de la logistique. Cependant, pour tous ces acteurs l’objectif est bien de rendre les villes plus « fluides » en changeant les mentalités dans le domaine de la mobilité. Et pour notre part, c’est est aussi permettre aux collectivités territoriales, aux institutions nationales et aux entreprises équipées de communiquer concrètement et de manière visible sur leur engagement pour l’environnement. Pour le particulier, la visualisation du réseau des stations de recharge disponibles au travers du système de navigation sera un argument fort pour conforter les futurs acquéreurs de véhicules électriques dans leur démarche.

Quels sont les perspectives d’innovations pour le véhicule électrique ?

Deux innovations majeurs sont à suivre et seront peut-être intégrées un jour à nos stations :

  • La charge inductible : plus besoin de brancher le véhicule, la charge s’effectuant grâce à un champ électromagnétique généré par deux bobines intégrées dans le sol. Le système à induction apportera un gain de confort dans l’utilisation du système.
  • L’hydrogène : L’électricité produite par les panneaux solaires serait transformée en Hydrogène et permettrait ainsi de stocker l’énergie. De grandes avancées scientifiques ont été réalisées en la matière. Et des entreprises comme Michelin ont développé des prototypes permettant de rouler plus de 300 Km avec seulement 300g d’hydrogène.

Partenaire : Le solaire photovoltaïque avec Deco.fr

Classé dans : Electricité, Energie solaire, Interviews | Mots-clé : , , , ,


Laissez votre commentaire

Tous les champs marqués d'un * sont obligatoires

Etude énergétique

Faites des économies :
étude énergétique
en quelques minutes !

Date de construction de votre maison :

Devenez Fan sur Facebook !

Sites partenaires