La production d’électricité d’origine renouvelable stagne en France

Article publié le 2 septembre 2011 par

Lire les 3 Commentaires »

La production d’électricité d’origine renouvelable stagne en France

production electricité france 2010Le 4 juillet 2011, le Commissariat général au développement durable a publié en toute discrétion des statistiques plutôt alarmantes pour la production d’électricité d’origine renouvelable en France en 2010. Concrètement, bien qu’en progression par rapport à 2009, la part des énergies renouvelables a atteint en 2010 14,6 % alors qu’en 1997, année de référence, elle était de 15 % ! Comme le montre le graphique ci-contre, la courbe de progression est toujours aussi plate !

Ces chiffres sont d’autant plus inquiétants qu’en 2001, la France s’était engagée pour l’année 2010 à produire 21 % d’électricité renouvelable. Le nouvel objectif fixé pour 2020 est de porter la part d’électricité renouvelable à 23 %. Toutefois, ce dernier est bien plus contraignant : il inclut des sanctions européennes s’il n’est pas respecté. Afin d’honorer ses engagements, la France s’est engagée via son « Plan National d’Actions » à atteindre des parts d’énergies renouvelables respectivement de 27 % pour l’électricité, 32 % pour la chaleur et 10 % pour les biocarburants.

Les causes

Le ministère de l’écologie évoque la forte chute de la production hydraulique de 2009 : les chiffres indiquent qu’elle aurait diminué de 9,5 %. A propos de l’éolien terrestre, la production est de 9,4 TWh en 2010 après 7,9 TWh en 2009 et 5,7 en 2008. Cependant, cela ne représente qu’1,7 % de la production d’électricité. La situation n’est pas prête de s’arranger au vu de la complexité des procédures administratives pour la mise en place des éoliennes : il faut déclarer les éoliennes terrestres en tant qu’installation classée pour la protection de l’environnement (ICPE). Le ministère semble pourtant bien conscient de ces difficultés. Le rapport précise que « le rythme actuel d’augmentation du parc, un peu plus de 1.000 MWh chaque année, depuis 3 ans, n’est pas suffisant pour atteindre en 2012 l’objectif fixé de 11.500 MW installé. » On peut d’ailleurs d’ores et déjà constater que le nombre de raccordement au réseau électrique a été divisé par trois au premier trimestre 2011.

Concernant l’énergie photovoltaïque, sa production a atteint 565 GWh en 2010, ce qui est 17 fois moins que l’éolien. La filière souffre de nouvelles réglementations régulières ainsi que du moratoire de trois mois débuté en décembre 2010 qui a gelé tous les gros projets. Le gouvernement espère relancer l’activité grâce à l’arrivée des centrales d’une puissance supérieure à 250 KWh et au nouvel appel d’offre lancé par la ministre de l’écologie.

Tous les acteurs des énergies renouvelables s’entendent pour dire qu’il faut tirer les enseignements de l’échec de la politique énergétique des dix dernières années.

Crédit Photo: Ministère de l’écologie et du développement durable

Classé dans : Economies d'énergie | Mots-clé : , , , ,


3 Commentaires pour cet article :
1.  Le 23/08/2012 à 16h15, azazene tahar a dit :

La présente invention concerne un aeromoteur auto producteur de vent artificiel forcé, pouvant s’appliquer dans une tour solaire à effet cheminée, pour la génération d’énergie électrique renouvelable. L’aeromoteur transmet plus de puissance dans la tour qui sera utilisé, où aura une puissance qui réduit la taille de l’installation à moins de 70% et multiplie la puissance générée.
MA QUESTION PROPOSÉE EST DE TROUVER COOPÉRATION

2.  Le 24/08/2012 à 12h09, Clément Blasco a dit :

@azazene tahar : Votre invention semble intéressante, cependant nous ne sommes pas en charge des développements produits.

3.  Le 26/10/2012 à 09h50, azazene tahar a dit :

Qu’il me soit permis de recourir à votre compétence pour me soutenir, pour finaliser mon prototype d’innovation d’énergie renouvelable :
Je suis chercheur indépendant et je cherche un partenaire qui puisse prendre en charge mon invention.
L’invention que je propose est simple, donc facile à réaliser.
Pour vous donner plus d’informations sur le sujet :
L’invention concerne un aérodynamique auto producteur de
vent artificiel forcé, pouvant s’appliquer dans une tour solaire à
effet cheminée, pour la génération d’énergie électrique renouvelable.
L’aéromoteur transmet plus de puissance dans la tour qui sera
utilisée,où elle aura une puissance qui réduit la taille de l’installation
à moins de la moitié et multiplie la puissance générée.
L’idée est brevetée, le manque de moyens matériel et financier a freiné la réalisation du prototype, qui est à 65% de sa fabrication.
Ce prototype est une option rajoutée à la tour pour multiplier la production de vent forcé dans la tour solaire, qui est une centrale à énergie renouvelable construite de manière à canaliser l’air chaud par le soleil afin d’actionner des turbines pour produire de l’électricité. Cette machine auto-producteur de vent forcé minimise la taille d’installation de la centrale et multiplie la puissance de production d’énergie.
En dernier, veuillez diffuser ce message aux personnes du métier

E-mail azazene1402@gmail.com

Pays : Algérie
Région : Tiaret

Laissez votre commentaire

Tous les champs marqués d'un * sont obligatoires

Etude énergétique

Faites des économies :
étude énergétique
en quelques minutes !

Date de construction de votre maison :

Devenez Fan sur Facebook !

Sites partenaires