Les innovations qui chaufferont votre futur logement

Article publié le 8 avril 2013 par

Lire les 4 Commentaires »

Les innovations qui chaufferont votre futur logement

Les innovations qui chaufferont votre futur logementLes constructeurs investissent énormément dans la R&D (Recherche et Développement). Les appareils de chauffage du futur seront pour commencer plus performants que leurs homologues actuels et rassembleront en majorité plusieurs énergies. Le mix énergétique est une solution, comme pour les voitures hybrides, pour ne pas être dépendant d’une seule et même énergie.
Les autres solutions sont d’arriver à récupérer l’énergie là où avant les particuliers n’y faisaient même pas attention. Ce gaspillage énergétique n’est même pas conscient et remercions les ingénieurs et chercheurs d’élaborer des systèmes permettant la récupération maximum de cette chaleur. Il faut savoir que toute l’énergie produite dans votre maison est récupérable sous divers moyens.

Produire de l’électricité tout en chauffant votre eau chaude sanitaire

L’association d’un panneau photovoltaïque avec un panneau thermique (CESI) peut paraitre folle. Cependant, c’est chose faite et c’est une réussite. Les constructeurs de ce type de panneaux sont partis d’un constat simple : il faut éviter la montée en température des panneaux photovoltaïque qui baisse leur rendement. Alors comment faire pour abaisser la température des panneaux ? Avec de l’eau tout simplement. Un réservoir d’eau est placé au dos du panneau photovoltaïques ce qui permet de le refroidir tout en récupérant ses calories par le biais d’un fluide caloporteur. Ce fluide circule ensuite dans un ballon solaire afin d’y chauffer son contenant comme une installation solaire thermique classique. Voilà comment ingénieusement réunir deux technologies en une tout en abaissant l’investissement initial et en augmentant le rendement des panneaux photovoltaïques.

Cuire vos aliments avec vos déchets alimentaires, ça vous tente ?

Tondre votre pelouse pour faire cuire votre repas du soir gratuitement, une utopie ? Cette interrogation n’est pas du tout fantaisiste. Il existe bel et bien un moyen permettant de produire du gaz en recyclant vos déchets : la méthanisation. Le principe est plutôt simple : vos déchets alimentaires vont être stockés dans une cuve où des microbes en l’absence d’oxygène (anaérobie) vont dévorer vos déchets. De cette digestion va être produit du gaz appelé biogaz. Ce biogaz est composé en majorité de méthane (CH4) et d’une partie de dioxyde de carbone (CO2). Ce gaz brûle très bien et permet une utilisation alimentaire. Voilà comment, avec un processus naturel, une façon de recycler ses déchets tout en fabriquant un combustible gratuit pour cuire vos aliments.

Récupérer la chaleur de vos eaux usées

Qui se serait douté que la chaleur contenue dans l’eau chaude lors de votre douche quotidienne pourrait être récupérée ? Pourquoi ne pas récupérer également l’eau chaude produite par votre lave-linge et lave-vaisselle ? Il existe un appareil pour cela ! Cet appareil est un échangeur de chaleur qui va récupérer l’énergie de vos eaux grises (douche, baignoire, lavabo, lave-linge, lave-vaisselle) pour préchauffer votre eau chaude sanitaire. La chaleur contenue dans vos eaux usées sera donc récupérée et vous permettra de faire des économies de chauffage de l’ECS. Il existe des systèmes auto-nettoyants qui permettent d’évacuer les résidus qui pourraient se déposer dans le système de récupération de chaleur.

Crédit Photo : ThermoCycle® sur Energie Efficiente

Classé dans : Economies d'énergie, Energie solaire, Energies renouvelables, Production d'eau chaude, Technologies | Mots-clé : , , , , ,

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi lu :

4 Commentaires pour cet article :
1.  Le 17/04/2013 à 10h29, LESCARCELLE a dit :

Je vais faire installer un chauffage à granulés, très prochainement. Puis-je prétendre à la prime de 1350 € + le crédit d’impôt. Mes revenus sont inférieurs à 35 000 €.
Merci pour votre réponse. Faut-il un accord avant d’attaquer les travaux ?

2.  Le 17/04/2013 à 10h56, Mathilde Chevallier a dit :

@Lescarcelle : Vous pouvez obtenir le crédit d’impôt à 15% si c’est en achat ou à 26% si c’est un remplacement. Pour la prime de 1 350 €, c’est fort probable, d’après vos revenus. Toutefois, nous ne connaissons pas encore les modalités pour la demander. Vous pouvez aussi prétendre aux CEE, par exemple avec les programmes d’Auchan ou de Leclerc. Pour cela, il faut vous inscrire avant le début de vos travaux sur leur site.

3.  Le 22/04/2013 à 14h39, LANGLOIS a dit :

Toutes ces idées sont simples et efficaces quand on en fait l’addition, cependant nous avons un grand retard en France contrairement à d’autres pays. En fin d’études d’ENR, je m’impatiente que, nous Français, donnions un bon coup de turbo dans le développement des ENR…

4.  Le 22/04/2013 à 17h54, Mathilde Chevallier a dit :

@Langlois : Nous devons tous nous y mettre et surtout la jeune génération !

Laissez votre commentaire

Tous les champs marqués d'un * sont obligatoires

Etude énergétique

Faites des économies :
étude énergétique
en quelques minutes !

Date de construction de votre maison :

Devenez Fan sur Facebook !

Sites partenaires