Halte à la précarité énergétique !

Compteur électriqueEn France, près de 3.400.000 personnes consacrent plus de 10 % de leurs ressources à leur facture énergétique. Ceci est dû à la précarité énergétique des logements contre laquelle le gouvernement s’est engagé à lutter. Ainsi, il a décrété la création d’un observatoire de la précarité énergétique afin de mieux comprendre et d’endiguer le phénomène.

Un projet de longue date

Cette initiative remonte à la fin de l’année 2008 avec la commande d’un rapport établi par le CSTB, en partenariat avec l’ADEME, au sujet de la faisabilité d’un tel organisme. Au mois de janvier 2010 la machine s’est lancée pour aboutir à la création officielle de l’observatoire. Parmi les membres permanents de l’Observatoire, on retrouve:

  • Les services du ministère de l’Ecologie, du développement durable, des transports et du logement et du Ministère de l’Economie, des finances et de l’industrie
  • L’Observatoire national de la pauvreté et de l’exclusion sociale (ONPES)
  • L’Agence nationale de l’habitat (Anah)
  • L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME)
  • L’Association des régions de France (ARF)
  • Electricité de France (EDF)
  • GDF Suez
  • Le Médiateur national de l’énergie (MNE)
  • L’Union sociale pour l’habitat (USH)
  • La Fondation Abbé Pierre pour le logement des défavorisés
  • Le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées (HCPLD)
  • Le Plan Bâtiment Grenelle
  • L’Union Nationale des Centres Communaux et Intercommunaux d’Action Sociale (UNCCAS)
  • La Fédération Nationale des collectivités concédantes et Régies (FNCCR)

Il est intéressant de noter la présence de l’ANAH, qui lutte depuis des années en faveur des la réhabilitation de l’habitat. Il s’agit là de la consécration de la lutte contre la précarité énergétique.

Une initiative nécessaire

La précarité est une notion encore mal définie. Une des missions de l’observatoire est de qualifier cette notion et de quantifier précisément le nombre de foyers touchés. Cette situation pourrait toucher un foyer sur 5 en France. Les causes peuvent être diverses, et la réalisation d’études va permettre de déterminer un plan d’action afin de lutter efficacement contre ce fléau, notamment en coordonnant les actions des collectivités et du secteur privé. A terme cela aboutira à un calibrage précis des aides financières aux ménages en difficulté et à une répartition des plus justes. Le rôle de l’observatoire sera également de considérer l’impact des actions et des initiatives locales ainsi que nationales.

Cet observatoire est une opportunité longuement méditée. Il s’agit peut-être de la panacée aux problèmes énergétiques en France, ou bien un ersatz destiné à compenser les coupes budgétaires liées aux économies d’énergie. Mais quoiqu’il en soit, cette initiative peut s’avérer excellente, et Quelle Energie ne manquera pas de suivre de près ses avancées.

Vos réactions


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue-38fab23c9da360e80f979d437e3bf185

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue-a84290216ebbc67b923396c1f1730c7b

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue-a68affdfc3805c3d9671dd35ca2b3e3d

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit

Nouveau

Price-white-a06d4336ddeb3b42724fc84db078c559

Estimez le coût de vos travaux dans votre région
Faire le test


Avis des internautes (1245)

8,7/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :