Comparatif : quel isolant est le moins cher ?

Comparatif : quel isolant est le moins cher ?

Posséder une bonne isolation dans son logement pour faire des économies n’est plus nécessaire… c’est obligatoire ! Avant d’envisager le remplacement de votre ancien système de chauffage, vous devez réfléchir à l’isolation de votre habitation. Le marché des isolants est dominé par trois catégories : les isolants naturels, les isolants minéraux et les isolants synthétiques.

Le prix d’un isolant au m² n’est pas le seul facteur à prendre en compte dans votre choix. Des précautions sont à prendre en compte comme la bonne résistance aux conditions climatiques pour une isolation extérieure par exemple. La facilité de pose est également un facteur déterminant pour le choix d’un isolant.

La règlementation thermique actuelle (RT2012), applicable pour tous les logements neufs construits depuis le 1er Janvier 2013, exige une obligation de résultat en matière d’isolation des murs. Le choix des isolants et de leur pose est libre, il faut simplement justifier d’une isolation performante. Pour le comparatif des isolants, nous avons créé un besoin en isolation de R= 5 m2.K/W ce qui donne un coefficient U de 0,20 W/m².K.

    • Le comparatif ci-dessous met en concurrence les différents matériaux isolants en fonction d’un U de 0,20 W/m².K (ce qui représente une bonne isolation) :

 

Type d’isolant Epaisseur en cm Coût par m² pour 1 cm d’épaisseur Coût par m² pour l’épaisseur totale
Laine de bois 19,75 1,75€ 34,56€
Laine de verre 20,5 0,51€ 10,39€
Chanvre 20,75 1,28€ 26,56€
Polystyrène expansé 17 0,93€ 15,87€
Polyuréthane 12,5 3,17€ 39,58€
Liège expansé 19,25 2,62€ 50,44€
Ouate de cellulose (panneau) 19,75 1,82€ 35,90€
Textile recyclé 19,5 0,94€ 18,33€
Laine de mouton 20 1,54€ 30,80€
Paille 32,50 0,19€ 6,19€
Laine de roche 21,5 0,61€ 13,01€

Comparatif : quel isolant est le moins cher ?

  • Le trophée de l’isolant le moins cher :
    La paille arrive en tête. Son prix d’achat au m² est plus faible mais son épaisseur pour atteindre une bonne isolation est la plus forte. Cette isolation est réservée aux constructions neuves car sa grande épaisseur est difficilement installable en rénovation.
  • Le trophée de l’isolant le plus installé en France :
    Les laines minérales bien sûr. La majorité des habitations françaises sont isolées avec de la laine de verre ou de roche. Ces isolants présentent un très bon rapport qualité prix qui en font leur succès. Il faut cependant faire attention lors de leur pose car les isolants minéraux sont très volatiles donc le port d’un masque de protection est obligatoire lors de la manipulation. Ils résistent très mal à l’humidité et ne supportent pas la compression qui les aplatit et fait baisser fortement leur pouvoir isolant.
  • Le trophée de l’isolant extérieur :
    La laine de bois est en tête des ventes pour l’isolation extérieure. Il faut dire que cet isolant possède toutes les qualités requises pour être installé à l’extérieur. Les panneaux de laine de bois gèrent bien l’hygrométrie des murs et ils ne sont pas imperméables à la vapeur d’eau. Leur composition naturelle leur offre une longévité accrue.
  • Le trophée de l’isolation des combles :
    La ouate de cellulose est le produit tendance pour isoler correctement ses combles non-habitables. Son insufflation permet à cet isolant de s’intercaler dans les moindres interstices de vos combles. La répartition homogène lors de son installation permet un rempart efficace contre les déperditions thermiques.

En résumé :

Le coût d’un isolant ne devra pas être le facteur déterminant de votre choix. Vous devez prendre en considération de multiples facteurs comme son coefficient de conductivité thermique appelé lambda (symbole λ). A savoir que plus le lambda d’un isolant est faible et plus le matériau est isolant donc une épaisseur à poser moins importante. Il est de nos jours nécessaire de favoriser les isolants naturels comme la laine de bois, la ouate de cellulose ou le liège. Cependant si votre budget est limité, il vaut mieux isoler convenablement avec un isolant minéral ou synthétique plutôt qu’isoler de manière insuffisante avec un isolant naturel.

On en parle dans cet article

L’isolation

Evitez les déperditions thermiques grâce à l’isolation. Elle permet de protéger l’intérieur de l’habitat de l’influence de l’extérieur, tant sur le plan thermique que sur le plan phonique.

En savoir plus

Vos réactions

10 Avr

Bonne idée ce comparatif, mais sujet à débat peut-être ?
Quid du coût de la pose au m² ?
Félicitations pour ce travail.

Mon Habitat Web
11 Avr

@Mon Habitat Web : Merci pour vos encouragements. Le coût de la pose va dépendre de l’artisan, du nombre de m² à isoler etc. Ce coût est donc à comparer avec différents devis de professionnels.

Mathilde Chevallier
11 Avr

Juste pour info concernant la ouate de cellulose… réfléchissez-y à 2 fois quand même 😉

http://www.lemoniteur.fr/189-qualite-securite/article/actualite/19979519-la-ouate-de-cellulose-sous-haute-surveillance

3AJ
11 Avr

@3AJ : Il existe en effet des risques comme le souligne Le Moniteur. Si les éléments de protection feu étaient mis en place, le risque d’incendie diminuerait. C’est surtout une question de sensibilisation du grand public.

Mathilde Chevallier
15 Avr

Il est bien de préciser « Le trophée de l’isolation des combles » concernant la ouate de cellulose car beaucoup, par simplicité, car ils ont la machine, l’utilisent aussi pour les murs. C’est une erreur ! La ouate se tasse inévitablement, créant d’importants ponts thermiques à terme.
En Amérique du Nord, lorsqu’on l’utilise pour les murs, ceux-ci sont réalisés de façon à laisser les caissons ouverts pour pouvoir les re-remplir. Ce n’est pas le cas en France.

CPasGagné
15 Avr

@CPasGagné : Merci pour ces informations utiles d’autant que les ponts thermiques représentent 30 à 40% aujourd’hui (avec la RT 2012) des déperditions thermiques totales d’un bâtiment. Il y a quelques années encore, ils représentaient environ 20%.

Mathilde Chevallier
18 Avr

Très bon article, bien résumé, toutefois je pense que pour le coût au m² il serait judicieux d’intégrer les finitions et autres couches nécessaires selon l’isolant choisi. Le choix d’un isolant nécessitant enduit ou bardage peut rapidement changer le classement des coûts.

Est-il possible que je publie votre tableau de données sur mon propre site ?

En vous remerciant.

Isolation exterieure
18 Avr

@isolation Extérieure : Merci beaucoup pour votre commentaire. Vous pouvez bien sûr reprendre le tableau, à condition simplement de citer Quelle Energie et de mettre un lien renvoyant vers l’article.

Mathilde Chevallier
21 Mai

Très intéressant votre article. Il manque, je trouve, une estimation du prix pour l’isolation des combles perdus. Certes, ce n’est pas applicable à tout le bâti mais il me semble qu’avec la technique du flocage, on arrive à des coûts au m² moins chers. Avez-vous ces données ?

Jacques (Eco CO2)
21 Mai

Bonjour
Je ne vois pas les isolants multicouches.
Qu’en pensez-vous ?
Patrick

Patrick COURTOIS
21 Mai

Il serait bon aussi d’avoir dans le tableau :
– 1 colonne donnant pour chaque produit le coefficient officiel, pour une épaisseur constante de tous les produits,
– et donc le coût au m² pour cette épaisseur de référence officielle.
De toute façon, le travail que vous avez fait est un pas en avant pour la liberté du choix de chacun.
Merci à vous

QUEMIN
21 Mai

@Patrick Courtois : Un isolant multicouche est léger, de faible épaisseur et facile à poser grâce à sa souplesse et sa maniabilité. Il ne présente aucun risque pour la santé et ne contient pas de composé cancérigène. Par contre, sa résistance thermique est faible : de 0,1 à 1 m²K/W, et sa capacité d’isolation phonique également. C’est pour cela qu’il s’agit davantage d’un isolant d’appoint, qui ne peut s’utiliser seul.

Mathilde Chevallier
21 Mai

@Quemin : Merci pour vos encouragements. Je transmets vos remarques à l’auteur pour qu’il puisse mettre à jour l’article.

Mathilde Chevallier
21 Mai

Bonjour,
Une base utile comparative afin de déterminer ensuite la structure de sa maison neuve ou sa rénovation. Il est bien en cas de travaux de voir l’approche isolation en fonction de l’ensemble des autres matériaux nécessaires et du type de la construction et de pose qui réclame ou non des ajouts d’autres matériaux. Le moins cher n’est pas le moins cher et le plus cher peut aussi être effectivement le plus cher aussi. Donc, bien aborder l’ensemble de ses travaux dans son projet avec sa calculette, et selon qui effectuera les travaux.
Bon travaux à tous. mobigroup.fr

Delesalle
21 Mai

Très bien votre article, mais il serait bon de parler également du déphasage de chaque matériau….
Ce qui n’est pas négligeable à prendre en considération pour éviter toute surchauffe en été.

Krill
22 Mai

Bonjour
Ce comparatif n’a aucun sens dans la mesure où il ne dit pas sous quelle forme se présente l’isolant (vrac à souffler ou insuffler, plaques etc…) sauf pour la cellulose et il ne précise pas si c’est en fourniture seule ou en fourniture + pose par un professionnel !
A titre d’exemple, je prends la cellulose en vrac que tout le monde peut acheter 1 €/kg en vrac. Pour 1 m², vous en utilisez 10 kg soit 10 €, or le tableau indique 35.90 €. La cellulose en panneaux est beaucoup plus chère qu’en vrac mais elle est essentiellement mise en oeuvre en vrac. Le comparatif devrait pour chaque produit existant sous plusieurs formes prendre en compte ces différents aspects, dans ce cas, il deviendrait crédible. Je suppose que le textile est en vrac ! Si socialement « Metisse » est intéressant, c’est un produit cher. Le moins cher des produits écolos est la cellulose en vrac, puis la fibre de bois (plus chère au kg mais une moindre quantité par m3 à appliquer).
Si la copie pouvait être refaite, elle constituerait une comparaison intéressante qui pourrait faire apparaître que la cellulose n’est pas plus chère que la laine de verre infecte à mettre en oeuvre et sans doute dangereuse pour la santé.

ECOBIOCLIMATIQUE
22 Mai

@Delasalle : Merci ! L’isolation est aussi la première action à mettre en place lorsque l’on fait des travaux d’économies d’énergie. Elle permet de réduire ses factures et éventuellement de réévaluer ses besoins en chauffage.

Mathilde Chevallier
22 Mai

@Krill : Dans cet article, nous avons souhaité mettre en valeur les coûts. A l’occasion d’un article plus complet sur l’isolation, nous pourrons effectivement évoquer le déphasage des isolants.

Mathilde Chevallier
22 Mai

@Ecobioclimatique : Cet article a le mérite d’exposer un comparatif indicatif des prix. L’accent est avant tout mis sur le fait que le prix n’est pas le seul critère à prendre en compte lorsque l’on choisit son isolant.

Mathilde Chevallier
22 Mai

Ce tableau est très intéressant mais, à mon sens, il manque une colonne précisant les inconvénients de chaque solution. J’ai récemment isolé un petit mur avec du chanvre. Or, lors du montage de mon placo sur les rails, j’ai été très surpris (et vite contrarié) par la résistance du chanvre au serrage d’une vis ou à l’installation d’une cheville à placo rétractable – les vis ressortent et les chevilles cassent ! Je me suis récemment renseigné sur la laine de mouton et elle semble présenter les mêmes inconvénients…

Christophe VERDOUCQ
22 Mai

Très intéressant. Et concernant les zones humides (exemple : Bretagne pointe Finistère), quelles préconisations pour une isolation intérieure et/ou par l’extérieur ? Vous précisez ce qu’il ne faut pas mettre mais le plus adéquat ? Et par la même occasion, quel type de chauffage ? Vous en remerciant.

@anne29
22 Mai

@Christophe Verdoucq : Cela pourra faire l’objet d’un nouvel article !

Mathilde Chevallier
22 Mai

@Anne29 : Pour obtenir des conseils personnalisés sur l’isolation de le chauffage, je vous invite à faire une simulation sur notre site. Vous obtiendrez un diagnostic énergétique complet ainsi que des préconisations en termes d’isolation, de chauffage et de production d’eau chaude.

Mathilde Chevallier
22 Mai

Au bout de combien de temps, l’isolation intérieure des murs doit-elle être refaite car plus assez efficace ? Merci

kallache
23 Mai

Bonjour,
Il serait intéressant d’avoir la densité m3 pour la ouate de cellulose car une épaisseur ne donne aucune indication.
Merci de la communiquer pour valider ce tableau intéressant.
Cordialement.

CAVARAPE
23 Mai

Une bonne isolation oui, mais aussi une VMC double flux, une pompe à chaleur et quelques panneaux solaires feront baisser votre facture énergétique sérieusement.

MILLE
23 Mai

@Kallache : Il faut penser à refaire une isolation lorsque celle-ci montre des signes de faiblesses. En voici quelques uns :
– La chaleur n’est pas répartie de façon homogène, c’est-à-dire que certaines pièces sont plus froides que d’autres.
– vous constatez des traces d’humidité ou des moisissures sur les murs (angles des plafonds, murs et sous-sols).
– De fuites d’air passent au niveau des fenêtres ou des portes.
– Vous entendez beaucoup les bruits de l’extérieur.
– La température à l’intérieur varie rapidement en fonction de la température extérieure.
– Le toit dégèle rapidement ou la neige fond vite (mauvaise isolation des combles). Certains endroits de la toiture seulement sont dégelés ou sans neige (ponts thermiques).
– Vos murs intérieurs sont froids.

Mathilde Chevallier
23 Mai

@Cavarape : Merci. Nous prenons note pour mettre à jour cet article.

Mathilde Chevallier
23 Mai

@Mille : Vous pouvez d’ailleurs retrouver de nombreuses informations sur les VMC double flux, les pompes à chaleur et les panneaux solaires sur notre site.

Mathilde Chevallier
27 Mai

S’agit-il de prix HT, si TTC TVA à 7% ou 19.6% ?

Olivier
02 Juin

@MILLE Une VMC DB n’a d’intérêt que dans une maison étanche à l’air…..
A quoi bon mettre une PAC, avec un système de chauffage Haute température ?
La priorité est avant tout l’isolation et seulement ensuite, il est envisageable de procéder à une étude thermique pour l’installation du chauffage approprié.
Il faut arrêter de dire que tout ce qui est aujourd’hui bon dans le BBC l’est aussi dans l’ancien…..

krill
03 Juin

@Olivier : Les prix indiqués sont HT.

Mathilde Chevallier
03 Juin

@Krill : On ne répétera jamais assez qu’il faut en effet d’abord penser aux travaux d’isolation avec de penser à ceux de chauffage, par exemple !

Mathilde Chevallier
04 Juin

@Jacques : Nous n’avons pas d’informations concernant le prix d’une isolation des combles perdus avec la technique du flocage car les prix varient et les installateurs ne sont pas encore assez nombreux. Le mieux pour vous est de prendre contact avec un installateur qui vous fournira ses prix.

Mathilde Chevallier
16 Juin

Très bien ce tableau, mais je précise que la qualité isolante de la paille de lin par rapport à la paille de blé est supérieur. (Donc faut-il en mettre autant en épaisseur ?)

jack
24 Juin

@Jack : La valeur à regarder est le lambda. Ce coefficient de conductivité thermique exprimé en W/m.K est indiqué pour chaque isolant. Plus ce coefficient est bas et plus le matériau est isolant. Donc, à vous de comparer les deux lambdas de la paille de lin et de la paille de blé pour connaitre lequel des deux est le plus isolant. En conséquence, plus le matériau est isolant et moins il y aura besoin de mettre d’épaisseur pour garantir une bonne isolation de son logement.

Mathilde Chevallier
26 Avr

Je voudrais isoler contre le froid 15 ml de caisson de volet roulant. Que me conseillez-vous ? Une matière facile à poser et prix intéressant. Je pensais à des panneaux de polystyrène extrudé. Des panneaux de liège sont sans doute plus chers. Merci pour vos conseils.

DUGAY
30 Mai

@Dugay : Mieux vaut opter pour des isolants souples qui vous permettront plus facilement de réduire les soucis d’infiltration d’air au niveau des raccords et des bords. La laine de verre est la plus économique, la laine de bois la plus performante/durable. La bonne pratique consiste d’autre part à installer un film pare- ou freine vapeur pour assurer l’étanchéité à l’air, mais c’est un peu plus compliqué à réaliser soi-même sans formation sur le sujet. Pour bien faire, essayez de vous procurer des indications précises sur les savoir-faire des professionnels. En matière d’isolation, le diable est dans les détails : il convient de ne rien négliger dans la qualité de mise en œuvre.

Mathilde Chevallier
12 Déc

Cela m’a vraiment été utile.

norman
15 Déc

@Norman : Alors, c’est parfait ! Merci.

Mathilde Chevallier
10 Fév

J’ai lu votre article avec beaucoup d’attention : que faut-il penser des isolants organiques pour des combles aménageables par exemple ? Le PUR : il suffit de 10 cm au lieu de 30, le produit sèche immédiatement et couvre bien toutes les surfaces, le prix est très raisonnable, MAIS il serait cancérigène ? Si j’ai bien lu ou retenu, en cas d’incendie, comme ce produit contient du benzène et / ou du toluène, les émanations peuvent être mortelles en 15 mn… Il y a 8 ou 10 pages explicatives trop techniques à mon niveau mais que faut-il faire ou penser ? S’il y a risque ou danger, pourquoi autoriser ce produit ? J’aimerais être rassurée : j’espère ne pas avoir écrit trop de « bêtises »….

Grizopet
30 Mar

@Grizopet : Le polyuréthane a été très largement utilisé pour ses très bonnes caractéristiques thermiques mais les risques sur la santé en cas d’incendie ou même de forte chaleur sont trop importants. Par ailleurs, même s’il est vrai que l’épaisseur est moins importante que pour d’autres types d’isolants, le polyuréthane reste un isolant coûteux comparativement à la plupart des isolants disponibles.

Mathilde Chevallier
03 Jan

Bonjour,
Pourquoi dans votre tableau comparatif type des matériaux isolants , pour la ouate de cellulose il est indiqué panneau?
Pourquoi ne pas indiquer comme pour les autres isolants en flocons?
Ce serait plus cohérent!
Sinon le tableau est très clair.

michel
29 Mar

Bonjour,
Ou peut on trouver de la paille pour faire une isolation de mur? Doit elle avoir un traitement particulier?

Merci
Samuel

sam


Gratuit !

Les services Quelle Energie :

House-dpe-blue-38fab23c9da360e80f979d437e3bf185

Découvrez les solutions d'économie d'énergie adaptées à votre logement
Faire le test

Calculatrice-blue-a84290216ebbc67b923396c1f1730c7b

Calculez vos aides et subventions
Calculer mes aides

Quotation-blue-a68affdfc3805c3d9671dd35ca2b3e3d

Rencontrez des artisans qualifiés
Demander un devis gratuit

Nouveau

Price-white-a06d4336ddeb3b42724fc84db078c559

Estimez le coût de vos travaux dans votre région
Faire le test


Avis des internautes (1251)

8,7/ 10

Afficher tous les avis

A PROPOS DE CET ARTICLE

Les lecteurs ont aussi aimé :